Mon réveil sonne, c'est le matin
C'est la fumée d'un vieux grille-pain
J'avale une tranche dans un grand bol
Et je m'ennuie dans une école

Sur le chemin des p'tits cailloux
L'éclat brillant de ces bijoux
Que je ramasse au fond des poches
Des souvenirs qui ricochent

Je tape un code pas très secret
Et j'escalade les escaliers
Jusqu'à ma chambre d'aviateur
Où volent encore des rêves d'ailleurs

Et je m'approche tout doucement
D'un petit chien marron et blanc
Je lui confie tous mes secrets
Et il me lèche le bout du nez

On tape la balle contre un bout d'mur
Contre les tympans des vieilles voisines
On les entend dans leurs murmures
Grogner la vie dans leurs babines

Les raquettes volent et font des trous
Dans le plafond de nos enfances
Mes frères et moi, on s'aime beaucoup
On n'en a pas encore conscience

Je cours derrière des invisibles
De mon courage en forme d'épée
Qui scinde le vent des impossibles
Et me couronne preux chevalier

J'entends des cris, parfois des pleurs
Je vois Maman, qui me sourit
Et elle m'embrasse, je sens son coeur
Qui bat si fort, sans faire de bruit

Seul sous ma tente de campeur
Je compte les ans qui me séparent
D'une vie d'adulte qui me fait peur
Moi j'voudrais bien rester peinard

Mon réveil sonne, mon réveil bleu
Dans ma cabane au fond des nuits
Et les heures tombent devant mes yeux
Le temps clignote et m'éblouit

Dans mon vaisseau tout en hauteur
Bordé par mes doudous douceur
Je prie un dieu que j'connais pas
Avec des mots que j'comprends pas

Je passe ma nuit dans un miroir
À écouter une chanson triste
Mélancolie, je guette l'espoir
Au fond des notes d'un pianiste

Des trous dans l'mur pour des fléchettes
Des trous d'genoux pour une enfance
Des trous d'mémoire, aux oubliettes
Des trous dans l'coeur, pour la violence

Écrit par Quai 21
Le vrai talent n'est il pas de bien cacher le fait qu'on en soit dépourvu ?
Catégorie : Divers
Publié le 16/09/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 16/09/2020 à 06:39:26
Bravo Quai 21.
Encore un texte qui vaut son pesant d'or.
Merci.
Iloamys
Posté le 16/09/2020 à 07:35:30
Cela sonne bien.
Syntax_Error
Posté le 16/09/2020 à 09:40:41
tu es un vrai poète
justine
Posté le 16/09/2020 à 11:35:21
Merci beaucoup à vous Iloamys !

Merci Syntax.

Je ne me considère pas comme un vrai poète, mais venant de vous, cela me touche ! Merci Marinette !
Quai 21
Posté le 16/09/2020 à 12:05:31
tu as l'état d'être d'un poète : musique images émotion
tout est simple et senti
tu as un regard de milo sur le monde
tu ne fais pas de la poésie tu es poète dans l'âme c'est rare
le plafond de l'enfance
on peut rester enfant toute sa vie sans le vouloir la nature sait et fait ce qu'il faut
justine
Posté le 16/09/2020 à 18:03:17
Quai21, écoutez votre cœur, et allez en paix, être poète est un état d'esprit.
Transformer le monde plat en une féerie de tous les instants, avec "doudous" et la note du pianiste, c'est un secret qui est bonheur. J'adore votre poème.
jacou
Posté le 16/09/2020 à 19:59:54
Ohh un vrai délice ce poème! Un moment émouvant de lecture et un texte bien mené et très subtil d'une poésie délicate et prenante sur la nostalgie de l'enfance. Bravo et merci poète !
philomène
Posté le 16/09/2020 à 20:02:28
Merci Marinette et Jacou, je comprends ce que vous dites et je suis d'accord.
Le poète est un être sensible, qui parvient à mettre des mots et une musique sur des souvenirs, des émotions, des instants, des idées... Il perçoit la beauté, là où d'autres ne voient pas, ou simplement ne regardent pas. Il se pose des questions sur ce qui l'entoure, et essaie de donner du sens aux choses.
Je ne pourrais plus vivre sans écrire, sans ressentir.
Cependant, je ne me proclamerai jamais poète je crois, car je ne partage pas, dans la poésie telle qu'elle nous est définie, ses techniques, ses codes... Parfois par conviction, souvent par manque de talent.

Votre commentaire me touche Jacou, je suis flatté que vous appréciez ce poème.

Merci à vous tous !
Quai 21
Posté le 16/09/2020 à 20:08:32
Un grand merci à vous Philomène, pour votre lecture et ce commentaire si gentil !
Quai 21
Posté le 17/09/2020 à 21:47:52
Ce que je trouve remarquable dans ce poème, c'est sa musicalité, son authenticité et sa tendresse. Vous avez restitué un univers, celui de votre enfance, avec beaucoup de talent et de pudeur mêlés. Bravo et merci
Vermeil
Posté le 19/09/2020 à 15:37:40
Merci à vous Vermeil pour ces compliments
Quai 21
Posté le 19/09/2020 à 17:03:21
Il y a à la fois du Prévert et du Souchon dans le ciel de ce poème
entre jeux et griffures.

Il faut être poète, tout simplement, pour si bien saisir les deux
faces de la "médaille" de la vie, et pour en décliner les élans et
les peurs à cette frontière entre l'enfance et l'âge adulte qu'est
l'adolescence, temps de marécages s'il en est.

Une plume qui va à l'essentiel et un poème qui va dans mes favoris.
Ombrefeuille
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/09 06:56Lys-Clea
Au Plaisir de Vous retrouver Demain .. belle Soirée à Chacune et Chacun :)
19/09 06:55CRO-MAGNON
L'écrit est mon glaive, la liberté n'a pas de trêve ! D'après Olivier W.
19/09 06:52Lys-Clea
:) Bien le Bonsoir Plume de Liberté :)
19/09 06:46CRO-MAGNON
Ah ! Claire est de retour alors bonsoir chère amie de la Poésie !
19/09 05:55Lys-Clea
Bonsoir Plumes féminines et masculines ..
19/09 05:25lefebvre
Bonsoir les poètes, moi je suis ici depuis 12 ans, je n'ai pas vu le temps passer. La poésie nous aide à rester jeune MDR...
19/09 05:04Ombrefeuille
Mille mercis, Matriochka. Bonjour Naliwe ... Que du vrai dans vos mots !
19/09 04:49Naliwe Lewan
Tachons de surmonter cela autant que possible !
19/09 04:49Naliwe Lewan
Chercher à qui la faute est depuis toujours la douleur de l'humain
19/09 04:47Naliwe Lewan
Malgré toute la bonne volonté, les temps de crises existent et peuvent être bénéfiques je crois :).
19/09 04:46Naliwe Lewan
Hello. Je fêterai bientôt mes 10 ans sur ce site, et je peux remercier tous les modérateurs pour leur travail de l'ombre
19/09 03:59Matriochka
Bonjour Ombrefeuille ;-) et merci à toi :-)
19/09 03:56Ombrefeuille
Pour ma part, je dirais volontiers que j'ai les épines des roses, mais pas forcément la grâce et le parfum ... Donc il vaut mieux que je ne sois pas modo ;)))
19/09 03:55Ombrefeuille
Bravo Matriochka ! Bien dit ! Bonjour à tous et à chacun, avec un salut spécial solidaire pour es modérateurs :)
19/09 02:41Matriochka
Alors savourons et dégustons, là est l'essentiel! Bon samedi paisible à toutes et tous :)
19/09 02:40Matriochka
Nos quelques petits défauts sont l'amertume du thé, mais nos grandes qualités en sont toute la douceur!
19/09 02:39Matriochka
Bonjour Olivier, Vermeil, Jacou, Eliosir, Banniange... et toutes les plumes bien inspirrées de ce beau site :)
19/09 01:14CRO-MAGNON
Jacou a un grand défaut lequel ? Il est humain et donc imparfait ! L'erreur est humaine !
19/09 12:51Vermeil
Être modérateur n'est sans doute pas facile, car il faut être juste sans être tyrannique, souple sans être laxiste, respectueux de la liberté d'expression et du bien-être de chacun
19/09 12:49Vermeil
...priées dont il reconnait avec hauteur le caractère déplacé, il fait, avec Yuba et Créature notamment, un travail de qualité

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 139 invités