Et si l'on m'avait dit les réseaux dits sociaux
Et les vies qui défilent au travers des photos
Et si l'on m'avait dit ces musées du soi-même
Où les hashtags débiles remplacent les poèmes

Et si l'on m'avait dit les tambours dans la tête
Des matins inondés par l'alcool et la fête
Et si l'on m'avait dit les couteaux dans le coeur
Quand les filles le transpercent d'une larme de malheur

Et si l'on m'avait dit la douleur de la perte
De quelqu'un, d'une odeur, d'un souvenir, d'un instant
Et si l'on m'avait dit que la plaie reste ouverte
Qu'elle fait couler le sang de nos yeux larmoyants

Et si l'on m'avait dit, ce soir là, j'ai quinze ans
Contemplant les étoiles, cigarette à la main
Et si l'on m'avait dit, " v'la la vie qui t'attend ! "
J'aurais pu accuser ceux qui font les destins

Et si l'on m'avait dit tsunami en Asie
Les centrales qui explosent, incendies d'Australie
Et si l'on m'avait dit les feux d'Amazonie
Et puis la sinistrose gangrènant mon pays

Et si l'on m'avait dit la folie dans Paris
Et quand un soir de fête se transforme en tempête
Et si l'on m'avait dit qu'il faut sauver Charlie
Alors j'aurais cherché ce bonhomme à lunettes

Et si l'on m'avait dit Jupiter et sa foudre
Seul rempart de misère à l'extrême cruauté
Et si l'on m'avait dit les bruits sourds et la poudre
Que l'on tasse en canon pour faire taire l'indigné

Et si l'on m'avait dit, ce soir là, j'ai quinze ans
Contemplant les étoiles, cigarette à la main
Et si l'on m'avait dit, " v'la la vie qui t'attend ! "
J'aurais pu accabler ceux qui font les destins

Et si l'on m'avait dit les deux tours de septembre
Et si l'on m'avait dit les smartphones organiques
Et si l'on m'avait dit la cathédrale en cendres
Et si l'on m'avait dit Ebola en Afrique

Et si l'on m'avait dit Donald et puis Jair
Et si l'on m'avait dit la perte des sourires
Derrière des vilains masques camouflant l'avenir
Nos présents carnavals faisant craindre le pire

Et si l'on m'avait dit qu'on laisserait crever
Nos vieux dans les Ehpad pour mieux les protéger
Et si l'on m'avait dit les boîtes incinérées
La mort de nos malades, par écran connecté

Et si l'on m'avait dit, ce soir là, j'ai quinze ans
Contemplant les étoiles, cigarette à la main
Et si l'on m'avait dit, " v'la la vie qui t'attend ! "
J'aurais pu congédier ceux qui font les destins

Et si l'on m'avait dit que dans l'obscurité
On voit naître et jaillir les plus grandes lumières
Celles qui font les grands soirs et les nativités
Celles qui fondent un espoir au profond des misères

Et si l'on m'avait dit comme est grande la planète
Ces beautés paysages, ces milliards de visages
Et si l'on m'avait dit que nous n'sommes qu'une miette
Perdu dans un espace sans limite et sans âge

Et si l'on m'avait dit l'univers des possibles
Et que rien ici bas ne demeure invincible
Et si l'on m'avait dit qu'un battement de coeur
Pouvait taire à jamais les malheurs et les peurs

Et si l'on m'avait dit, ce soir là, j'ai quinze ans
Contemplant les étoiles, cigarette à la main
Et si l'on m'avait dit, " v'la la vie qui t'attend ! "
J'aurais pu préserver ceux qui font les destins

Et si l'on m'avait dit Citadelle de Calvi
Le p'tit port de Porto et puis Bonifacio
Et si l'on m'avait dit les volcans Canaries
La cabane dans la jungle de notre Eldorado

Et si l'on m'avait dit, entourées de tes bras
Seront mes nuits pluvieuses abritées de ton Toi
Et si l'on m'avait dit, entourés de tes bras
Seront mes jours heureux, ceux qui nous feront trois

Et si l'on m'avait dit le ciel bleu dans ma vie
Les nuages dissipés et les lunes arrondies
Et si l'on m'avait dit qu'à chaque nuit les étoiles
Prennent tes yeux pour ciel et te font coeur astral

Et si l'on m'avait dit, ce soir là, j'ai quinze ans
Contemplant les étoiles, cigarette à la main
Et si l'on m'avait dit, " v'la la vie qui t'attend ! "
J'aurais pu remercier ceux qui font les destins

Et si l'on m'avait dit ma région la Vendée
Ma maison en campagne non loin du Muscadet
Et si l'on m'avait dit qu'ici serait ma vie
Au bras de ma compagne sur des routes infinies

Et si l'on m'avait dit onze années avec toi
À s'aimer bien plus fort que l'on peut s'aimer soi
Et sur la boîte aux lettres nos deux noms enlacés
Embrassant le prénom du plus beau des bébés

Et si l'on m'avait dit la naissance de Milo
Et les feux d'artifices d'émotions dans mon coeur
Et si l'on m'avait dit que ce serait si beau
De voir grandir mon fils et ses p'tits yeux rieurs

Et si l'on m'avait dit, ce soir là, j'ai quinze ans
Contemplant les étoiles, cigarette à la main
Et si l'on m'avait dit, " v'la la vie qui t'attend ! "
J'aurais pu embrasser ceux qui font les destins

Écrit par Quai 21
Le vrai talent n'est il pas de bien cacher le fait qu'on en soit dépourvu ?
Catégorie : Divers
Publié le 20/05/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 20/05/2020 à 14:04:15
magnifique
je pleure
merci
dis-moi ton prénom
oui si j'avais su tout ça moi je ne serais pas née tu vois maintenant il me faut une autre vie pour faire face à l'insupportable et je vais mourir en ne laissant que la débâcle
mais je te dis: tu es conscient donc tout ira bien, ne porte pas le poids sur tes épaules, voyage sans bagage et fais ce que tu peux afin de ne pas finir en te sentant responsable . Dès que tu bouges le petit doigt tout s'arrête et dès que tu t'arrêtes le monde entre en méditation je t'assure
et un gros calin à Milo . Ton premier grand rôle sera celui de père, sache être juste .
marinette
Posté le 20/05/2020 à 14:22:57
Merci Marinette, mon prénom est Kevin.
Merci pour Milo, il connaît votre voix !
Heureusement que vous êtes née, il nous aurait manqué beaucoup de poésie sinon !
Quai 21
Posté le 20/05/2020 à 19:07:59
Merci Marinette, votre voix est envoûtante
Quai 21
Posté le 20/05/2020 à 22:33:17
Bonsoir,

J'ai relu .. il le faut pour tout saisir, pour ressentir derrière les Mots, ces Images que nous avons vécu, qui nous ont bouleversés dans tous les sens du terme…

Parfois, il est des choses , si l'on n'avait su .. on peut le voir ainsi .. mais la Vie est Autre, il faut prendre ce qu'Elle donne !

Courage et quel âge a petit Milo ??

Lys-Clea
Lys-Clea
Posté le 21/05/2020 à 10:31:47
Intéressant questionnement. Faut-il avoir des regrets? Pas sûr, la vie est un long chemin semé de surprises, bonnes ou mauvaises. Ton poème incite à réfléchir à notre passé mais aussi à notre futur.
TANGO
Posté le 21/05/2020 à 12:08:05
Superbe!
Vermeil
Posté le 21/05/2020 à 23:15:52
Merci Lys, merci Tango, merci Vermeil !
Milo a 9 mois et 6 dents !
Quai 21
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

06/06 03:50Matriochka
Bonjour Assia et Georges, bonjour à toutes et tous, ami(e)s de la poésie, et heureux week-end sous le regard bienveillant et inspirant des muses :)
05/06 10:32Yuba
Bonsoir à tous ...bon début de week end
04/06 12:06jacou
Bon anniversaire Zigzag !!! :)
03/06 10:12Zigzag
Merci pour vos voeux d'anniversair e, cela me touche beaucoup
03/06 09:53Matriochka
Bonsoir Lysée, Assia et tout le monde :) Bon anniveraire Zigzag! Belle et douce soirée poétique à tous :)
03/06 06:12Lys-Clea
Bonsoir, et une Bougie de plus .. :-))
03/06 05:18Yuba
Bonjour tout le monde ...souhaitons un joyeux anniversaire à Zigzag :)
01/06 06:57Lys-Clea
ET de plus, si de l'Au-delà, un Jour, des Feuilles en descendent, tu serais le Premier à ouvrir la Voie ..
01/06 06:55CRO-MAGNON
au seuil de la mort, j'écrirai encore !
01/06 06:52Lys-Clea
Pourquoi penser à une Fin ?
01/06 06:46CRO-MAGNON
Pourquoi tant d'inspiration ? En 4 ans 1000 poèmes écrits, mon 15ème recueil qui est bientôt prêt à paraître, à quand la fin ?
01/06 06:43Lys-Clea
Et Ils captivent ... Age de Pierre à nos Jours, non ?
01/06 06:42CRO-MAGNON
L'univers réel et imaginaire tels sont mes mondes !
01/06 06:39Lys-Clea
Bonsoir Olivier .. de L'univers !
01/06 06:35CRO-MAGNON
Bonjour Claire ! Bonjour Georges ! Bonjour aux autres !
01/06 06:31jacou
Bonsoir Marinette et Emirelo, bonsoir à tous les membres d'Icetea !
01/06 06:26Emirelo
une petite fleur jaune en passant...
31/05 05:11marinette
c'est demain que l'esprit descendra sur nos têtes
31/05 05:07jacou
Bonjour à tous et bon dimanche en soirées douces et si précieuses, quand lundi est lendemain de fête ! :)
31/05 03:36Matriochka
Bonjour à toutes et tous ;) Merci beaucoup Assia :) Belle et bonne Fête des Mères à toi :) Pour nous il faut encore attendre 1 petite semaine ;) Mais excellent dimanche à toutes et tous :)

Qui est en ligne