Tu avais déjà plusieurs années de service quand on s'est rencontré
On partait défendre des peuples Africains , où la guerre civile avait explosé
On aura rigolé, on en aura bavé , on aura fait notre métier
Mais des guerriers comme toi jamais je n'en reverrais

Nous sommes revenu mais une partie de nous resta là bas
Le retour à la vie aura été affreux
C'était il y a plusieurs années mais toujours aussi douloureux
Je serais peut-être mort si tu n'avais pas été là

Il y a quelques semaines la mort t'a rattrapée
Tu as décidé de nous quitter et de nous laisser
Tu souffrais jour et nuit , les cris, les balles , le sang, les tirs
Étaient présent en permanence pour te faire souffrir

Mon frère, mon camarade , mon ami , mon chef, c'est encore un qui part rejoindre nos autres frérot , dis leur que je tiens le coup , mais combien de temps
Si tu es soulager, c'est le principal.

On se reverra tous , et on boira une mocaf ou une castel tous ensemble de nouveau .

Je ne te dis pas adieu car un jour ou l'autre on se retrouvera...

Écrit par Newpoete88
Je reviens en vainqueur , ou je meurs en combattant
Catégorie : Triste
Publié le 11/06/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 11/06/2019 à 20:13:13
C'est un beau poème écrit en hommage à un frère d'arme, un noble guerrier qui a été victime semble-t-il du choc post-traumatique dont la guerre peut être porteuse. Ce héros est tombé à sa façon au champ d'honneur, il l'a choisi. Respect, la vie de soldat est tellement difficile, surtout en opération extérieure. Merci Newpoete.
jacou
Posté le 12/06/2019 à 00:37:52
J'ai les larmes aux yeux à cette lecture ...
Je ne comprendrais jamais comment la folie des hommes les pousse à se battre ...je trouve ce poème d'un immense courage car il en faut pour sacrifier sa vie pour les autres , il en faut d'amour pour son prochain pour écrire ainsi et toucher par les mots probablement plus qu'avec les balles , car cela atteint les fibres les plus sensibles des âmes ...
Je sui si heureuse de te lire New et de te savoir en forme...
Merci à toi de revenir nous voir !
Yuba
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

14/08 08:11Banane
Il y a un jeu de mots !
14/08 07:57creature
Le bonnet d'âne pour Banane !
14/08 07:57creature
Non, au piquet ! ;-)
14/08 07:51Banane
Je vais aller à l'étude tirer l'affaire au clair !
14/08 07:10creature
Bonjour Banane, tu as dû supprimer un poème qui devait être prévu pour demain. Peut-être un doublon ? car tu en as eu un, j'ai vu, à un moment.
14/08 07:04Banane
Ah, en fait ça a mis trois ans à s'ouvrir ,je lis !
14/08 07:03Banane
Ce serait bien qu'on nous fasse un résumé, je ne comprends pas tout !
14/08 07:02Banane
Tiens, pourquoi deux jours les poèmes maintenant?
14/08 07:02Banane
Salut à tous !
13/08 09:18creature
Histoire d'avoir la pêche
13/08 09:18creature
Je te propose, Banane, d'écouter Téléphone.
13/08 09:14creature
Pour le coup, c'est très terre à terre.
13/08 09:13Banane
Même pas, j'ai reçu ma fille
13/08 09:06creature
C'était pour qu'on te voit, avoue ;-)
13/08 09:06Banane
C'est réparé
13/08 09:06creature
Salutations Banane ! :-)
13/08 09:05Banane
AH? MA TOUCHE EST COINCEEE
13/08 09:04Banane
SALUT LES POETES
13/08 09:03creature
Ça m'avait surprise à l'époque
13/08 09:03creature
Je m'en souviens très bien oui... un jour tu as écrit sur un papillon, et c'était beau :-)

Qui est en ligne

  • Membres :
  • Banane
  • Et aussi :
  • 52 invités