(Bien que je sois réellement chrétien, ce texte est plus un essai philosophique qu'autre chose. Alors pour un moment, laissez tomber, s'il y en a, vos préjugés à l'égard du christianisme, et considérez-le comme un sujet à penser. Merci de vos critiques sur le texte en lui-même, et non pas sur ma foi. Car finalement, beaucoup de philosophes croyaient en Dieu, ce qui lui confère une place dans la Philosophie.)

Tu pourras me dire, qu’est-ce que la vie, si on ne la ressent pas vraiment en nous ? Qu’est-ce que la lumière, quand on n’en voit pas la couleur réelle ?
Si tu peux me le demander, écoute-moi ; car rien n’est plus mortel que de survivre chaque jour avec un tel poids. Et si rien n’est plus mortel, si tu ne peux pas avancer, comme cloué au sol, enchaîné par le manque de foi en soi que tu portes, c’est que tu n’as pas à transporter un tel boulet. Si tu n’as pas la force de marcher, tout juste celle de rester debout ; si l’homme prisonnier d’un tel désespoir ne peut pas vivre, qu’il soit seul ou non, c’est qu’il n’a pas été créé pour cela. Et si l’homme qui se sent profondément esseulé a désespérément besoin de parler, mais qu’aucun homme n’a vraiment la possibilité de le soulager, alors qui le peut ? Si l’homme naturellement cherche à partager ses sentiments, qu’il cherche un père qui puisse le comprendre et le décharger de ce qui l’empêche d’avancer en tant qu’être unique, peut-être est-ce parce qu’au fond de lui-même, chacun tente de faire revenir à la surface une nature initiale effacée ; peut-être est-ce le visage d’un père oublié que l’homme cherche dans autrui.
Rien pourtant dans ce monde n’est moins certain, même s’il est commun de dire « je compatis » et non « je comprends ». Car qui peut prétendre soulager l’autre simplement en souffrant avec lui ? Est-ce que pour autant cela lui ôtera son poids ? Bien sûr que non, quand bien même un homme serait certain de partager exactement la même douleur qu’un autre, et non pas juste une ressemblance.
En fait, et non nécessairement en foi, on ne trouve qu’un seul homme au monde qui a jamais été présenté comme comprenant les sentiments et le poids de la souffrance de l’homme. C’est en cet homme que beaucoup –nommés chrétiens- croient. Si tu peux me demander ce qu’est exactement la vie, car tu n’as pas l’impression de vivre ; si tu peux me demander la véritable couleur de la lumière, certainement ta solution se trouve en un tel homme. Car finalement, les chrétiens ne sont probablement que les premiers hommes à avoir admis un manque inné, un besoin commun à tout homme, et qui ont trouvé en Jésus-Christ le seul être ayant jamais compris leur douleur.

Écrit par Naliwe Lewan
Rien n'est plus lourd que le regard d'autrui
Catégorie : Spiritualité
Publié le 11/11/2013
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/01 06:08lefebvre
Bonsoir et bonne nuit avec la douceur de la poésie pour toutes et tous.
19/01 04:34passeur de mots
Je n’ai pas dit des vieux !!!
19/01 04:31passeur de mots
Angeldebra.. te croiser ici à nouveau 10? 12 ans plus tard? Ohlala ça fait de nous des anciens :)
19/01 12:05jacou
Bonjour Lize, Assia et Marinette
19/01 10:26Yuba
Salut Marinette :)
19/01 10:12marinette
coucou
19/01 09:49Yuba
Bonjour Georges, bonjour Marquisa et bonjour au monde poètique qui choisit de se poser ici , sur cet Eden de Poésie :)
19/01 08:46marquisa
Bonjour, excellente journée à tous .
19/01 08:16jacou
Bonjour les poètes d'Icetea que les grands ciels lyriques couvrent des nuées de l'inspiration .
18/01 10:30Yuba
Bonsoir Kunz !
18/01 10:16Kunz
Bonne Soirée
18/01 09:56Yuba
Bonjour Georges :)
18/01 08:35jacou
Que la journée, froide et ensoleillée près de Paris, apporte provende aux poètes
18/01 08:33jacou
Bonjour Daniel, Marinette, Assia...
18/01 08:11Yuba
Bonjour marinette , bonjour Daniel et bonne journée poètesses et poètes ; adoucie et croustillante de Poésie :
18/01 07:37marinette
bonjour à tous
18/01 06:19lefebvre
je souhaite une douce et belle journée poétique à toutes et à tous
17/01 09:29passeur de mots
Bienvenue à Marquisa !
17/01 08:38jacou
Bonsoir et bienvenue sur Icetea !!!
17/01 08:14Yuba
Bonsoir tout le monde ...le site est de retour ...merci Rémi !

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 71 invités