Dans le royaume du Soleil, derrière l’horizon de l’Orient, vivait un Grand Roi. Dans ce magnifique endroit se trouvaient des fontaines de vin qui soignaient toutes les blessures et les maladies ; des fruits délicieux en abondance qui ne rassasiaient jamais l’estomac, mais qui le comblaient sans cesse, et qui portaient des vertus de puissances et d’intelligences ; des hommes tous héros et beaux, et des femmes toutes vierges est belles ; il n’y faisait jamais nuit, et personne n’était jamais fatigué ; le vent que portait ce Royaume était si doux qui rendait heureux tous les êtres qu’il caressait ; jamais de larmes n’avaient foulé le sol et aucun blasphème n’était sortie d’une bouche dans ce Royaume.

Le Roi, quant à Lui, vivait dans un palais immense sur une montagne qui donnait sur tout. Sa position était tel qu’Il pouvait percevoir derrière l’horizon même. Son trône était composé de dix mille pierres, et chacun portait un Nom. Son Palais n’avait ni porte ni fenêtres, mais tout était ouvert. Le Roi rayonnait tellement que Sa seule présence était lumineuse.

Mais, Son Royaume était entouré d'une mer, et la mer était rempli de vagues déchaînées, ce qu’il le rendait difficile d’atteinte. Sur ces vagues se posait une grosse couche de brume qui était comme un mur pour tous ceux qui le cherchaient. Nombreuses sont les difficultés pour arriver à ce Royaume. Mais un jour le Roi décida de construire un géant phare pour guider tous les bateaux qu’ils soient grands ou petits, en bon état ou cassés, beaux ou laids, à venir poser leurs ancres sur le Royaume. C’est ainsi qu’il demanda Selena.

Selena était une princesse magnifique. Nombreux hommes la contemplait. Elle était toujours vêtue argenté. Ses cheveux étaient noirs comme la nuit et ses yeux portaient la fraîcheur du matin. Pour le Roi, elle était Sa bien-aimée. Car elle plus que toutes les autres, avait guidée nombreuses de Ses fils vers Lui. Quand le Roi devait parler au monde, alors c’est Selena qui parlait à sa place, car la voix du Roi était tellement puissante que personne ne pouvait l’entendre, contrairement à Selena qui avait une voix douce. Elle était pour les Hommes la seule voix du Roi, car il n’était possible d’entendre le Roi qu’en écoutant Selena.

Quand Selena fut devant Lui, Il dit : « Ô Selena, toi qui parmi toutes les magnificences de se Royaume, tout comme moi, possèdes le Don de voir plus loin que l’horizon, je te demande de construire un très grand phare pour appeler tous bateaux cherchant Mon Royaume. Fais-le, ce phare, en sorte que sa lumière puisse traverser la brume, et calmer les vagues. Mais attention ! Ne le fais point comme s’il forçait à les faire venir vers Moi. Je te le demande, car toi seul peux accomplir le rôle de guide. Et quand tu auras fini, le phare portera ton Nom. » Selena répondit : « Je le ferais, Ô Grand Roi du pays du Soleil. Je le bâtirais de sorte qu’aucun bateau ne puisse passer à côté de votre appel. » Sur ces paroles, Selena se hâta pour construire ce magnifique phare.

Une fois sur la côte, Selena commença à construire le phare. Elle le construisit vers l’Ouest du Royaume pour que la lumière du phare puisse être projetée même là où le soleil mourait, et ainsi guider les bateaux, même ceux dans l’ombre, vers le Royaume. Ce phare avait dix mille briques, et chacun portait la moitié d’un Nom. Il était également long de sept étages.

Une fois le phare construit, Selena alla chercher un géant miroir et dit : « Pour la lumière du phare, j’utiliserais un miroir aussi grand que la bonté de Mon Roi, car c’est par sa bonté qu’il appelle les égarés à venir vers Lui. Et comme source de lumière, je prendrais celle de Mon Roi, car seul Lui est assez lumineux pour traverser la brume et calmer les vagues. »

Quand Selena eu placé le miroir au sixième étage, elle le dirigea à moitié vers son Roi et l’autre moitié vers la mer, pour qu’ainsi la moitié de l’Un puisse éclairer l’entièreté de l’autre. Quand le Roi vu Selena au-dessus du phare, pointant la moitié de son miroir vers Lui, il comprit qu’elle avait accompli Son œuvre. Ainsi, le Roi appela Selena à venir vers Lui. Quand Selena fut devant Lui, il dit : « Quel beau phare à tu construis là ! Il s’appellera ‘le phare de Selena’, et la côte s’appellera ‘la côte de l’ancre’, car c’est là que les ancres se poseront. Maintenant, va ! Appelle tous les bateaux que tu verras ! Fait qu’ils puissent triompher de la brume épaisse ressemblant à un voile et des vagues bougeant comme une dance folklorique. » Sur ces mots, Selena répondit : « Ô Grand Roi, ce phare je l’ai fait pour vous, je l’ai fait pour ceux qui vous cherche, et pour qu’ils vous trouvent ! Je l’ai fait pour que vous puissiez bénir ceux qui poseront l’ancre sur la côte. J’ai l’ai fait en sorte que sa lumière, celle qui est le reflet du votre, puisse se poser sur les bateaux égarés en traversant toutes brumes et en calmant toutes vagues. Ce phare sera le pont entre eux et Vous ! » Le Roi regarda Selena et lui dit : « Que ce phare soit le pont entre eux et Moi ! Et que rien ne puisse le détruite ! Que celui qui Me cherche Me trouve, et que celui qui ne Me cherche pas, puisse Me trouver ! » En entendant ces mots, Selena sourit, puis le Roi continua : « Maintenant, va ! Appelle tous les bateaux que tu verras ! Va donc les guider vers Moi. » Quand le Roi finit de parler, Selena repartit sur le phare.

Quand elle fut sur le phare, elle y resta et invita tous les bateaux qui étaient dans la mer. Nombreux ont été appelés, mais peu ont choisis de suivre la lumière du phare. Certains bateaux ont pensé être assez fort pour traverser la mer sans l’aide du phare, et se sont vus coulés ; d’autres bateaux ont choisi de suivre l’appel et ont ancrés. Ainsi, Selena, sur son phare, sans cesse appel les bateaux à venir faire du Royaume leur maison.

Écrit par Merci
Aucune devise s'il vous plaît.
Catégorie : poèmes divers
Publié le 27/03/2017
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 27/03/2017 à 15:16:43
Un texte agréable à lire comme un conte.
jacou
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/11 10:41Yuba
Bonjour Georges, bonjour Zigzag..bonjo ur aux rêveurs d'évasions sans frontières...
19/11 08:08jacou
Bonjour à tous, ouvrez-nous encore ce jour le vaste domaine de vos poésies !
18/11 06:30Zigzag
Perdu des poemes écrits à la main, donc un peu de mauvaise humeur passagère
18/11 06:29Zigzag
Salutations!
18/11 03:17jacou
Bonjour Assia, Daniel, Marine.
18/11 02:13grêle
Je vous souhaite sur icetea un excellent dimanche gorgé de poésie chaleureuse
18/11 11:54lefebvre
Bon dimanche ensoleillé à toutes et à tous
18/11 10:20Yuba
Bonjour et excellent dimanche à toutes et tous ..ici il s'entame sous musique pluviale ...
18/11 09:44jacou
Bon dimanche.
18/11 12:32jacou
Puisses-tu revenir parmi nous bientôt, te blottir au cœur de toi, et faire rayonner la lumière de ta générosité et de ta gentillesse qui nous a illuminée ici.
18/11 12:30jacou
Bonsoir douce Suane, je te souhaite une nuit consolatrice. Les épreuves de la vie que nous surmontons élèvent nos âmes en êtres de lumière...
18/11 12:16suane
Belle et douce lumineuse nuit...Prenez soin de votre âme... Amicalement.
18/11 12:15suane
Bonsoir à tous, je m'absente quelque temps afin d'accompagner un être cher sur le chemin de la consolation, éclairer son présent jusqu'à devenir une étoile...
17/11 10:58jacou
"Ce sont amis que vent emporte / Et il ventait devant ma porte..." (Rutebeuf)
17/11 10:49jacou
Bonjour ami(e)s que la poésie transporte, et il poétisait devant ma porte...
16/11 10:57Yuba
Bonjour Georges , bonjour Weedja et bonjour à tous les passeurs de mots sur ce pont de poésie...
16/11 09:44jacou
Bonjour la Compagnie des Poètes : troubadours, trouvères, aèdes, chanteurs...
15/11 01:47Weedja
Très bonne idée afin de contrer le changement de saison.
15/11 11:16Yuba
Bonjour Georges , bonjour Daniel et bonjour à toute la communauté icetea ...on va remplacer le thé glacé par des boissons chaudes à volonté ! lol !
15/11 11:15lefebvre
Bonjour Georges et bonjour à tous les poètes

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 50 invités