Peut-on dire que la main droite est étrangère à la main gauche ? Ne sont-ils pas des membres d’un seul et même corps ? De même, pourrait-on dire que le « Moi » et l’autre sont étrangers si l’on sait qu’ils sont membres d’un seul et même univers ? Un atome sur ma main droite, et un atome sur ma main gauche semble être totalement indépendant l’un de l’autre. Cependant, ils œuvrent à maintenir le même corps. De même que l’un qui se trouve ici et l’autre qui se trouve là-bas œuvrent ensemble à un même but. Ce but étant invisible pour notre entendement n’est pas invisible pour l’Œuvre.

Dans ma main gauche se trouve un tas de molécules, toutes différentes les unes des autres, et dans ma main droite ils s'y trouvent également. Si je me mets dans le point de vue de l’une de ses molécules, il me semblerait que je sois indépendant de tout le reste, car étant différent, et requérant d’autres besoins, je ne pourrais pas penser que je sois lié à l’autre par un quelconque principe. De même, si tous mes besoins me sont donnés par un quelconque mouvement provenant de ma propre volonté, je ne pourrais pas penser que nous sommes tous liés par un quelconque principe. Par cela, je me verrais indépendant, et ma dépendance ne se porterait que sur mes besoins. Je ne penserais en aucun cas que l’autre est un besoin ; bien au contraire, je penserais qu’il nuit à mes besoins en les prenant à ma place ou en les saccageant. Si j’avais eu l’œil du corps qui me porte, je verrais mon monde différemment. À ce moment-là, je saurais que tous mes besoins me sont donnés par un tas de choses me dépassant : que l’eau que je bois et donné par celui qui a le corps, et que celui qui a le corps boit par la soif donnée des causes à travers le corps du monde, et que le monde a pris l’eau à travers une autre cause, et ainsi de suite. Mais, je verrais aussi que si je suis là, c’est que l’univers et là, et que le corps et là. Puis, plus près encore, je verrais que le corps nécessite un tas de molécules, l’un qui se trouve à côté de moi, et l’un qui se trouve loin de moi, mais tous étant liés par le corps. Que si l’un est malade, tout est malade, car c’est le corps qui souffre. Que si l’autre prend mes besoins, c’est parce qu’il en a besoin et que c’est le corps qui en a besoin en vérité. Ainsi, je verrais que je ne suis qu’une poussière dans un univers gigantesque et que je n’existe que parce que le corps existe, et que le corps existe que parce que le monde existe, et que le monde existe parce que l’univers existe, et que l’univers existe parce que les causes existent, etc. De même que l’homme qui regarde l’autre, pense-t-il qu’il est lié par un quelconque principe ? De quelle manière l’homme est-il différent des molécules ? Ou que l’homme soit différent de sa propre Terre ? En aucun cas la différence existe, car la seule chose vraie n’est autre que le principe de toute chose : un principe qui nous relie tous en Un. Le « Moi » et l’autre d’un point de vue Universel ne forme qu’Un. Tout comme la molécule qui comprend son monde et par conséquent se rapporte en celle-ci de manière juste, l’homme doit de voir son monde de manière Universel pour être juste.

Écrit par Merci
Aucune devise s'il vous plaît.
Catégorie : poèmes divers
Publié le 05/03/2017
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 05/03/2017 à 16:28:07
Nul doute que vous êtes un philosophe dans l'âme, nanti d'une grande sagesse, Merci. Mais il semble que vous perdiez la poésie en route !
Vous pouvez publier de la poésie en prose, les vers ne sont pas nécessaires, mais revenez à la poésie.
jacou
Posté le 05/03/2017 à 18:44:59
Jacou, je reviens, je reviens! Mais temps en temps une prose fait du bien. Ce mois-ci, il me semble que j'ai publié deux ou trois poèmes. Mais, en vérité, parfois, il est important que je publie ce genre de texte pour que le lecteur de mes poèmes puisse comprendre de quoi je parle. Car, il est fort probable que les prochains poèmes fassent références à ce texte. Puis, la poésie n'est malheureusement pas sur demande. Je suis en manque d'inspiration pour l'instant. Et par conséquent, je ne lâche que des petits textes. Je suis fort occupé à écrire mes articles.
Merci
Posté le 06/03/2017 à 00:51:23
Dextre ou senestre, nous ne sommes qu'un en tant qu'entité, un assemblage d'atomes et de molécules le temps d'une vie ! Et après dispersion et retour à la Terre, rien ne se perd !
CRO-MAGNON
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/11 10:41Yuba
Bonjour Georges, bonjour Zigzag..bonjo ur aux rêveurs d'évasions sans frontières...
19/11 08:08jacou
Bonjour à tous, ouvrez-nous encore ce jour le vaste domaine de vos poésies !
18/11 06:30Zigzag
Perdu des poemes écrits à la main, donc un peu de mauvaise humeur passagère
18/11 06:29Zigzag
Salutations!
18/11 03:17jacou
Bonjour Assia, Daniel, Marine.
18/11 02:13grêle
Je vous souhaite sur icetea un excellent dimanche gorgé de poésie chaleureuse
18/11 11:54lefebvre
Bon dimanche ensoleillé à toutes et à tous
18/11 10:20Yuba
Bonjour et excellent dimanche à toutes et tous ..ici il s'entame sous musique pluviale ...
18/11 09:44jacou
Bon dimanche.
18/11 12:32jacou
Puisses-tu revenir parmi nous bientôt, te blottir au cœur de toi, et faire rayonner la lumière de ta générosité et de ta gentillesse qui nous a illuminée ici.
18/11 12:30jacou
Bonsoir douce Suane, je te souhaite une nuit consolatrice. Les épreuves de la vie que nous surmontons élèvent nos âmes en êtres de lumière...
18/11 12:16suane
Belle et douce lumineuse nuit...Prenez soin de votre âme... Amicalement.
18/11 12:15suane
Bonsoir à tous, je m'absente quelque temps afin d'accompagner un être cher sur le chemin de la consolation, éclairer son présent jusqu'à devenir une étoile...
17/11 10:58jacou
"Ce sont amis que vent emporte / Et il ventait devant ma porte..." (Rutebeuf)
17/11 10:49jacou
Bonjour ami(e)s que la poésie transporte, et il poétisait devant ma porte...
16/11 10:57Yuba
Bonjour Georges , bonjour Weedja et bonjour à tous les passeurs de mots sur ce pont de poésie...
16/11 09:44jacou
Bonjour la Compagnie des Poètes : troubadours, trouvères, aèdes, chanteurs...
15/11 01:47Weedja
Très bonne idée afin de contrer le changement de saison.
15/11 11:16Yuba
Bonjour Georges , bonjour Daniel et bonjour à toute la communauté icetea ...on va remplacer le thé glacé par des boissons chaudes à volonté ! lol !
15/11 11:15lefebvre
Bonjour Georges et bonjour à tous les poètes

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 53 invités