Je vous écris de l'enfer,
Où me retient la douleur
En ces sombres heures
Où la vie marche à l'envers.

Je vous écris de ce lieu
Où, sans attendre l'âge,
Le corps déjà se fait vieux
A défaut de devenir sage.

L'esprit captif de ce carcan
Où il se trouve bridé,
Empêché d'aller vers l'avant
Quand il voudrait s'échapper.

Mon temps n'est pas le vôtre,
Où tout va trop rapidement,
Mon rythme est tout autre
Qui chemine chaotiquement.

De cette carcasse pathétique
S'envole un coeur dansant
Qui trace ces lignes en chantant,
Epris de mots poétiques.

Écrit par Matriochka
Côté lumière plume légère, côté ombre mots sombres; poétiques murmures en mode clair-obscur. Mon mini-site perso: https://poesie-plurielle.monsite-orange.fr
Catégorie : Divers
Publié le 25/08/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 25/08/2020 à 17:11:22
Un poème très fort en émotions... J'avais écrit sur un jeu de lettres, sur le forum, une lettre à mon corps. Je fais un parallèle avec ta lettre de l'enfer, car dans la mienne j'expliquais à mon corps comme j'étais désolée de sa souffrance que bien souvent je lui avais infligée.

Je trouve dans tes mots une douleur intense, je n'ose pas dire belle car elle est une valise à porter, qu'on ne pose pas un instant, mais tu as réussi à la toucher poétiquement de manière très sensible... La fin ouvre la joie du coeur, cependant j'espère que le corps reprendra goût à sa beauté, à sa force...

La quatrième strophe me parle particulièrement, je connais ce temps qui est autre quand ça ne va pas du tout. Merci beaucoup pour ce poème remuant, Matriochka, c'est un favori. Je te souhaite bon courage et t'envoie plein de bises amicales ***
creature
Posté le 25/08/2020 à 17:50:42
Votre poème est très touchant Matriochka.
On ne peut que souhaiter l'apaisement à cette plume en souffrance.
Iloamys
Posté le 25/08/2020 à 18:32:36
un douloureux cheminement qui t'impose bien des souffrances cruelles tu le décris avec justesse...c'est vrai que nous avons des instants difficiles!bon courage à toi!et bon retour parmi nous !amitiés:)
romantique
Posté le 25/08/2020 à 18:40:00
Merci infiniment à vous, ma chère Marine, Iloamys et Sylvain, pour vos impressions et encouragements.

Je voulais essayer de décrire ce que l'on peut ressentir quand on est contraint de vivre avec la douleur chronique, et montrer qu'une certaine forme de bonheur était possible, malgré tout.

Au plaisir de vous lire, à bientôt, tout amicalement :)
Matriochka
Posté le 25/08/2020 à 19:22:36
Bonsoir,

Qu'il serait si Douceur de trouver Mots caressants pour apaiser ces Tourments ..

Qu'il est bon , malgré Tout, d'avoir les Mots en Nous, les déposer avec Délicatesse sur la Page nue, et y graver tous ces Maux terribles qui incombent Corps et Esprit ..

Ton Temps n'est point Comète ! Qu'importe !! ton Temps nous est Préciosité .. et tes Mots Poétiques ont un beau Chant dans tes Contes, tes Sentiers d'Humour, tes Esquisses de la Vie et de la Nature ..

Sommes là, près de Toi ..

Amitié,
Lys ..
Lys-Clea
Posté le 25/08/2020 à 20:14:12
Matriochka, comme je vous comprends, comme la grande douleur n'est pas qualifiable, quantifiable, mais vous trouvez cependant les mots, la douceur de vos vers, pour dire cette impossibilité... C'est cela être poète, je crois, défier le silence. Merci beaucoup Matriochka.
Avec ma grande amitié pour vous :)
jacou
Posté le 26/08/2020 à 15:51:24
Merci infiniment à vous deux, chers Lysée et Jacou, pour votre compréhension et votre soutien, que j'apprécie de tout coeur :-)

Vivre avec la douleur chronique n'est certes pas facile, et dans ce cas il faut savoir composer avec si on ne veut pas sombrer, inventer une vie qui s'accorde au mieux avec les capacités restantes.
Et, avec le temps, l'union forcée avec la souffrance finit par devenir mariage de raison!

Puis il y aussi la poésie et le dessin, une vraie chance car ce sont de véritables chemins de thérapie ouvrant l'esprit sur un ailleurs qui lui permet de profiter pleinement de la vie malgré l'invalidité du corps.

Avec ma profonde amitié pour chacun de vous, au plaisir de lire vos récents poèmes :-)))
Matriochka
Posté le 26/08/2020 à 16:01:02
"Mon temps n'est pas le vôtre" ... me semble être l'âme-même de ce
poème aux accents à la fois forts et pleins de retenue. Car le pathos
n'a pas sa place dans le dit de celui qui souffre, et le temps, cet
hôte de notre humaine condition, paraît comme "dédimensionné",
comme répondant à d'autres lois que celles du commun ...

C'est ton "coeur dansant" qui transfigure tout, par tes mots et ton
courage dont tu sais bien qu'il suscite mon admiration !

Je m'incline devant ta plume et devant ce qui est ton lot quotidien.
Ombrefeuille
Posté le 26/08/2020 à 16:39:53
Merci infiniment à toi, ma chère Ombrefeuille, toi qui est l'un de mes principaux soutiens dans cette vie où je dois composer avec la souffrance. Tu sais combien ta présence et ton amitié me sont précieuses, essentielles.

Ce coeur qui chante et danse au fond de moi est le véritable auteur de ce poème, je n'ai eu qu'à l'écouter et transcrire les mots qu'il me dictait, car c'est lui qui me fait véritablement vivre et apprécier cette vie :-))) ***
Matriochka
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

24/11 09:35ahcene mariche
salut poétique a tous
23/11 08:39justine
coucou bonne nuit
23/11 07:47Yuba
Bonsoir tout le monde ! 😊
23/11 06:59Iloamys
Alors chin, chin.
Je suis désolée. Je ferai attention la prochaine fois.
Mais toi...si tu ne réponds pas à mes messages de bonnes intentions, attends toi à un retour de bâton.
;-)
23/11 06:54CRO-MAGNON
Je n'abuse jamais, un vers de rime à la fois !
23/11 06:52Iloamys
Bonsoir Cro
;-)
T'abuses !
sourire
23/11 06:43CRO-MAGNON
Bonsoir Claire, Vanessa
22/11 04:15Matriochka
Bonjour Daniel, Jacou, Assia et toutes les plumes bien inspirées. Bonne fin de dimanche à vous, sous le ciel de la poésie!
22/11 08:11lefebvre
Bonjour les poètes, je vous souhaite un beau dimanche...av ec toute mon amitié.
21/11 12:46jacou
Bonjour Daniel et Assia. Bonjour et bon début de week-end, Mesdames et Messieurs !
21/11 10:46Yuba
Bonjour Daniel et Georges ...bonjour les poètesses et les poètes de la planète Icetea 🍹
21/11 06:50lefebvre
Bonjour, les poètes, que cette fin de semaine vous apporte la joie de vivre en poésie.
20/11 09:02jacou
Bonjour gentes poétesses, gentlemen poètes, que la journée vous soit douce, avant de clore cette semaine de labeur !
18/11 12:02Yuba
Bonjour Georges ...agréable journée à toutes et tous :)
18/11 12:17jacou
Bonsoir Justine et Le Clown. Il n'y a pas de mal, Le Clown, vous n'étiez nullement obligé d'écrire ici, mais votre courtoisie a pourvu à l'occasion...
17/11 10:29Le Clown
Bonsoir à tous,
je réalise que je n'étais pas passé ici vous saluer, j'ai posté comme un butor faisant fi des convenances.j e vous présente mes excuses.
heu reux de vous lire à nouveau. Courage et
17/11 12:35justine
hello héros de la guerre en cours masqués de fer tonitruands et convers
17/11 11:31jacou
Bonjour Jonathan ! Bonjour à tous, poètes affrontant des jours que l'Histoire retiendra dans ses archives !
17/11 09:32feuille_au_vent
Bonjour bonjour : )
16/11 01:24jacou
Bonjour Daniel et Assia. Bonjour à la petite communauté des poètes qui vivent sur Icetea ! Bonne semaine à vous !

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 126 invités