J’ai brisé ma colère
sur un quelconque mur du son,
j’y entendais la ritournelle
de mon casse-tête sans solution .

(là, ma rancœur faisait des siennes)

Au fin fond du malheur
ma vérité portait ton nom,
j’avais le crève-cœur à la fête...
J’ai refusé la soumission.

J’ai forgé mon silence
en combattant l’aliénation,
j’ai mis mes bouquets d’insolence
dans les vases de ta damnation.

(mais toutes les peines furent les miennes)

Quand nos atomes crochus
mutèrent par fusion et fission,
que tout au bout des deux chaînes
vint la somme des réactions.

La folie, les chagrins
s’y développèrent sans rémission.
Ils suffoquèrent notre romance
alors qu’elle n’était qu’embryon.

(Tout ça n’est plus qu’histoire ancienne)

En gifles majuscules
tu orthographiais mon prénom...
A la prochaine aventure
j’apprendrais peut-être à dire non.

Écrit par Le Clown
hell and back...
Catégorie : Amour
Publié le 30/03/2021
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 30/03/2021 à 14:48:41
Merci, des frissons à lire ce texte. La fin comme un battement de cœur qui se fige... En favori, j'ai adoré. Merci, et merci...
Asté
Posté le 30/03/2021 à 14:59:16
L'amour peut faire perdre la raison, à ne plus savoir dire non.
Privilégier l'amour sage à l'amour fou peut être une solution, dans ces cas là.

J'ai apprécié la randonnée dans les fonds tortueux de cette histoire, je m'y suis reconnu à certains endroits.

La côté brut de décoffrage rend le tout très authentique.

Bon après-midi.
Syntax_Error
Posté le 30/03/2021 à 15:37:40
texte émouvant par sa sincérité..
les hommes savent-ils moins dire non que les femmes, mystère...
belle journée à toi !
capri
Posté le 30/03/2021 à 16:11:58
un poème dans le poème, entre parenthèses
Un texte plein de la fougue qu'il reste, encore, malgré tout
Toujours aussi talentueux
J'ai eu peur que vous repartiez sans poster, vous m'aviez manqué
Edelphe
Posté le 30/03/2021 à 16:34:04
cela est toujours du de dire non, surtout quand la passion est là...

Beau poème

Orchidee
orchidee
Posté le 30/03/2021 à 17:57:50
Apprendre à dire "non" demande un travail colossal sur soi, surtout quand l'amour s'en mêle, mais c'est vrai que cela peut être salutaire pour son équilibre intérieur.
Un poème puissant, prenant, les pensées exprimés en aparté entre parenthèses renforçant son côté personnel.
Matriochka
Posté le 30/03/2021 à 18:57:39
Bonsoir,

Magnifique ! ça prend aux Tripes !!
Sa Manière d'être construit : j'adore !

Dans nos Vies, ce qui est surprenant : Dire Non est compliqué alors qu'Enfant, ce sont 3 Lettres qui sortent en Grande Vitesse de la Bouche ..

Bravo et merci du Partage !
LyS ..
Lys-Clea
Posté le 31/03/2021 à 01:36:26
merci à tous pour votre lecture et vos commentaires bienveillants !

@ Asté : les mercis sont pour toi !!!!

@ syntax : sincèrement heureux que tu ais apprécié "la balade" !!!

@ capri : oui, c'est un mystère !!!

@ edelphe : décidément rien ne vous échappe ! merci pour les compliments. je gronderai mon dilettantisme afin qu'il ne vous fasse plus peur, je suis touché par votre com'

@ orchidée : vrai ! pourtant dire oui c'est facile, dire non c'est utile dit l'adage...

@ matriochka : je suis d'accord, l'ego se flatte vite et le cœur ne pense pas, c'est comme ça...

@ lys : effectivement la période "non" chez les enfants est très importante c'est même une phase de leur construction psychologique et sociale... mais adulte une fois cette construction faite les choses changent...
Le Clown
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/04 09:57orchidee
aux modérateurs, vous commendez vraiment à me pomper l'air, avec vos messages privés, et je vous ordonne de tous enlever je ne veux plus exister sur ce site, je crois que vous parlez français aussi, je me fais bien comprendre,
19/04 07:52jacou
Bonjour vous tous ! Bon début de semaine, et vivement le printemps (du moins en France, où le froid s'attarde en avril ) !
18/04 10:15Edelphe
Bon dimanche à tous
18/04 09:22orchidee
merci les modérateur enfin mes poèmes sont retirés adieu
17/04 04:47Matriochka
Bonjour Daniel, Syntax, Iloamys... et toutes les belles plumes bien insspirées! Bon et beau weekend poétique à chacun(e)! :)
17/04 08:39lefebvre
Bonjour, les poètes, je vous souhaite une belle fin de semaine, avec toute mon amitié
15/04 11:23Syntax_Error
Oui, moi aussi, c'est celui qui a retenu mon attention.
15/04 11:22Iloamys
J'ai adoré
" Il y a dans sa chevelure,des échos de batailles
des chavaliers fantasques et des soldats de paille. "
Frédéric Serenne.
15/04 11:20Iloamys
C’est très agréable effectivement .
Ça aide un peu pour la confiance en soi.^^
Merci .
15/04 11:16Syntax_Error
"Ainsi toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle, emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
Jeter l'ancre un seul jour ?"

Alphonse de Lamarti
15/04 11:03Syntax_Error
Bien le bonjour chez vous. Et mes félicitations Iloa, j'imagine votre plaisir. : )
15/04 08:49Edelphe
Bonjour Jacou, bonjour à tous
15/04 07:14Iloamys
Merci beaucoup.
;- )
14/04 11:54jacou
Orchidée, tout vient à point à qui sait attendre.
14/04 11:54jacou
Bonjour à vous tous, exquis poétesses et poètes ! Félicitations Iloamys !
14/04 11:10orchidee
Auxmodérateus veuillez fermer mon compte, je n vous demande pas le bout du monde
14/04 09:40Iloamys
Je n'ai jamais compté combien j'avais écrit de poèmes.
Mais , je pense 200 ou 250 peut-être.
; -)
14/04 09:34CRO-MAGNON
Certains le disent
14/04 09:14Iloamys
1636 poèmes.
Tu es une machine à poèmes...sourire
14/04 09:13Iloamys
Non
Mais il vous suffit d'effacer tous vos textes.
Enlevez votre pseudo et ça reviendra au même.
Vous laissez mourir votre compte c'est tout.

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 58 invités