Est-ce la fête de l’eau ou celle des rameurs
Pour une fois sans carton d'invitation
Je me suis invité c'est la clef du hasard
Il pleut dans la cuisine ouverte sur l'embarcadère
Avec un bar en forme de proue
Elle est partiellement carrelée en pavés de métro
Ici et là de l'artisanat de bric et de broc
Une vingtaine de palettes comme ossature
Un art nouveau de la récupération
Folie des vide-greniers
Brocanteurs du dimanche
De petites cuillères en acier argentées
Et de semelles usagées d'après-guerre

Voilà le groupe
Un recyclage qui a envahi le palais

Depuis quelques années la machine rôde
Pour trouver des euros non déclarés
Ils devraient s'apercevoir qu'il n'a pas de planche à billet
Caché dans sa cuisine
Ni de sac d'or sous son couchage
En plume de mazout

Il y a des tôles errantes
Sous des nuages de pierres
Des étagères sur des équerres en fer
Blanc jauni par l'huile essentielle
De ses pigeons voyageurs
Un christ en djellaba en pierre de lave
Couleur safran
Un plan de travail attend les gobelets rouges
Un bout de parquet en lamelles de bambou
De je ne sais où imputrescible
Et une bassine sert de douche solaire
Une vieille peau de vache fait la morte sur le canapé
En simili cuir pleine fleur
De chaque côté du poêle à charbon
Quatre chaises design signées Antar

Une odeur de faisan
Six pigeons égorgés trônent sur l'inox de l'égouttoir
Tout est apparent
Pour privilégier un côté déco
Nul besoin de rideaux
Il n'y a pas de fenêtre juste des stores
Un colvert-de-gris trépasse devant trois poules naines
Leurs œufs cherchent une poêle
Un piano sans queue ni tête
Des notes bleues
Alerte une fuite changer un joint
Est l'alpha et l'oméga de la plomberie
Pince
Lorsqu'elle existe
Mince
Marie Jeanne
A changé de plaque de rue
Et celle qui ne vit pas comme vous

Tu n'es pas certain d'avoir compris
Le sens général
Et toutes les images dans le détail
Peu importe tu étais l'invité
Tu n'auras qu'à lui faire un sourire
Et déposer un euro
Dans le cul du percepteur
Sa tirelire aux couleurs nationales
Celle qui est suspendue
À la queue de la vache à lait

Écrit par James Px
« Une poésie n’est-elle pas le seul endroit au monde où deux âmes étrangères peuvent se croiser intimement. » Textes sous Copyright numéro 00048772-1
Catégorie : Divers
Publié le 17/10/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 18/10/2018 à 07:45:12
les images sont subtiles malgré le hard subject
et mes rares notions me permettent de comprendre
c'est une terrible histoire
chacun a sa marie-jeanne
merci james
marinette
Posté le 18/10/2018 à 11:35:31
Merci pour l'invitation chez Marie-Jane ...
Le désordre de l’alphabet de toutes les Langues ne me dérange pas bien au contraire et le christ est très beau dans sa djellaba au safran ...merci James !
Yuba
Posté le 23/10/2018 à 07:21:46
marinette... les années passent les bougies fondent terrible histoire quant au lieu préparons l'ascension
James Px
Posté le 23/10/2018 à 07:26:57
Yubanca... il y a des christs blancs
https://ahp.li/273200387d3780360831.jpg
avec des tatouages...
James Px
Posté le 23/10/2018 à 10:36:47
Merci James pour l'image du christ blanc tatoué : il est touchant avec la rage au ventre... de s'envoler ...
Yuba
Posté le 24/10/2018 à 11:56:50
Yubanca... Oui
James Px
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

23/03 09:16Yuba
Merci Georges ...bonjour et bon week-end à toi également :)
23/03 07:38jacou
Bon week-end à vous tous !
22/03 10:10jacou
Bonjour Daniel, Assia, bonjour aux assoiffés de poésie.
22/03 08:24Yuba
Bonjour Daniel et Marinette , bonjour et belle journée la communauté ,riche par vos Poésies :)
22/03 07:22lefebvre
Bonjour, les poètes, je vous souhaite un monde de poésies très envahissant
21/03 05:30marinette
bonsoir il fait chaud ici
21/03 09:18jacou
Bonjour poètes qui amenez ici le printemps nouveau !
21/03 08:21Yuba
Bonjour et merci Daniel , bonjour et bon jeudi, à tous ...baignés dans les doux retours printaniers :)
21/03 07:30lefebvre
Bonjour, les poètes, que ce jour de la Sainte Clémence vous apporte la chance !
20/03 08:17Yuba
Bonjour Daniel et Georges ...bonjour et agréable journée tout le monde en compagnie des muses du printemps :)
20/03 07:39lefebvre
Bonjour, Georges, et bonjour la poésie
20/03 07:39jacou
Bonjour Daniel et AdA.
20/03 07:18jacou
Bonjour aux membres de notre communauté, ainsi qu'aux visiteurs.
19/03 01:39Yuba
Bonjour Angel :)
19/03 01:38angeldebra
Bonjou à tous
19/03 09:35Yuba
Bonjour Georges , je te suis sur cette voie de l'importance des commentaires et s'ils se croisent c'est autant de "vies" que vous insufflez aux poèmes ...
19/03 08:12jacou
Sinon pourquoi poster des poèmes, si ce n'est pour être lu et obtenir des retours ?
19/03 08:11jacou
Sans vos commentaires, les textes postés s'étiolent vainement sur la Toile...
19/03 08:10jacou
Un forum est un lieu d'échanges, et vos coms font vivre les poèmes...
19/03 08:09jacou
N'oubliez pas de partager vos impressions de lecture en commentant les poèmes...

Qui est en ligne