Torpille au portail,
Le trop taille.
Mon missile en mission
Tourne sa tête chercheuse
Coté coeur.
Touchée presque coulée,
Une optique périscopique
s'ancre au fond
Scrutant une pieuvre tentant
un jet spectaculaire
sur une page immergée.
Rorschach déteste les taches en projets scaphandriers.

Je vois de l'encre qui s'effeuille en pigments dorés sur le bout de ton nez!

Vous êtes complétement con!
Et c'est grave docteur?
Et la suite...
Quoi la suite ?
La voici...

L'Octo qui pousse au champ des sirènes
sirote des pinces délaissées,

Je bataille et n'avale pas la couleur de mes idées.

Alors, je bois la tasse,
Trois fois...
Avant de reprendre pour jurer.

C'est assez!

Le juron audacieux se dilue et sombre.

Le noir endeuillé épitaphe
Un art pétrolier sur les côtes d'une baleine argentée,
Puis s'esclaffe sur les bleus de mes yeux malheureux,
Mon regard ombragé
Plante ses crocs et mord le ciel que j'engloutis
Et recrache en profondeur.

Un gloups neuronal synapse ma syntaxe, du point de vue de mes axones les abysses grillent un fusible.
Une bulle électrique en palier de décompression s'empresse d'embrasser la surface.

Trop tard...

Les étoiles de mer s'étonnent
Un renversant désastre les illumine copieusement.

Trop c'est trop!

Le ciel vide s'énerve et menace.
Les négociations stagnent en eaux troublées,
Par le parfum délicat d'un croissant de lune.

Le haut prend le bas par surprise jetant un soleil de plomb,
Sur une ligne où quelques bouchons vont à la pêche aux nuages.
Les cumulus se gorgent,
Tandis que les éponges trop frèles ne tiennent pas l'hectolitre.
La mer cède.
Les cieux s'éléve

Une plume qui pleure sur l'épaule d'une page.

https://youtu.be/j8DiihvmyWI

Écrit par Hypothese
Un de ces bouquets de fleurs qui partent toujours à la recherche d'un coeur et ne trouvent qu'un vase.
(Romain Gary)
Catégorie : Poésie
Publié le 13/01/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 13/01/2019 à 10:52:03
Au plus je découvre ta poésie... au plus je suis fan de ta liberté d’ecrire!
Pas besoin de phrases “étudiées” pour créer un poème hors normes.
Poésie pure et poésie libre unis en un poème
Et la... une fois de plus la preuve est faite.
Superbe
passeur de mots
Posté le 13/01/2019 à 12:17:10
fascinant de lumière...une quête infinie:)
romantique
Posté le 13/01/2019 à 13:30:13
Un poème surréaliste endiablé, tous aux abysses ! Au départ, la 1ère strophe m'a fait penser au "Yellow Submarine" des Beatles, et la suite de votre poème confirme par son aspect déjanté qu'il y a du psychédélique dans l'air poétique, toujours, un peu flottant parmi nos brumes. Et, néanmoins, la "plume pleure sur l'épaule d'une page"...retour au réel, la féerie dure un instant, mais quel moment !
jacou
Posté le 13/01/2019 à 13:59:25
Cette plume ne doit pleurer que pour la joie d'être l'impressionnante investigatrice d'un univers poétique d'une autre dimension ..je suis admirative devant ce tableau où l'abstrait est une belle signature .

Bravo Hypothèse !
Yuba
Posté le 13/01/2019 à 22:50:06
Merci Didier, je pense que la liberté c'est se connaître et connaître l'environnement où on évolue et à l'interieur choisir ce que l'on dit ce qu'on ne veut pas dire, ce qu'on ne peut pas dire mais qu'on dira quand même parce qu'on choisit ce combat, ce qu'on ne dira pas parce que apprendre à renoncer c'est aussi ce donner une liberté supplémentaire.La liberté vient de soi pour aller à la rencontre des autres...ou pas.
Merci Romantique, de votre commentaire chaleureux
Merci Jacou d'avoir noté que ce poème est endiablé, sous le bocal des fois y a tout un monde, il y a du poétique dans nos émotions et je pense que c'est un atout qui nous permet de mettre une image et de ne pas garder les choses comme clandestines mais comme reconnues nous appartenant donc les replacer dans un contexte plus tempéré.
Merci Yuba, c'est juste, ce sont des émotions décrites dans l'abstrait.
Hypothese
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

16/01 02:54jacou
Oui, j'ai répondu dans le sujet du forum.
16/01 02:53jacou
L'astuce est de retirer tous les accents, c'est pénible au début, puis on fait avec...
16/01 02:53passeur de mots
tout comme ma réponse sous le message de Weedja
16/01 02:50passeur de mots
je viens de répondre sous ton message, ma réponse aussi "foire".
16/01 02:50jacou
Ah d'accord ! Désolé, mais il ne faut pas mettre d'accents, c'est un problème inexplicable et insoluble, dans le forum.
16/01 02:48jacou
J'ai fait ainsi : onglet COMMUNAUTÉ, puis FORUM, et dans le forum : NOUVEAU SUJET...
16/01 02:48passeur de mots
quand je poste un nouveau sujet, à la validation chaque lettre avec un accent est changée en sigle illisible? j'ai fait plusieurs tentatives.
16/01 02:45jacou
Comment tu procèdes...?
16/01 02:45jacou
Je viens de créer un sujet dans le forum, ça marche apparemment.. .
16/01 02:41jacou
Bonjour Didier, merci de le signaler, je vais voir ça !
16/01 02:32passeur de mots
le forum "bug" fameusement. impossible d'y déposer un message.
16/01 08:40Yuba
Bonjour Daniel , bonjour Georges et bonjour à l'appel d'écriture ou de lecture en chacun sur le site...
16/01 08:28jacou
Bonjour monde poétique !
16/01 07:14lefebvre
Bonjour à toutes et à tous
15/01 09:02passeur de mots
Tout a fait Yuba... tout a fait
15/01 08:24Yuba
Tout à fait d'accord ...mais une "folie" particulière qui prend racines dans le rêve et s'envole par les mots ...
15/01 08:14passeur de mots
Lu aujourd’hui : on ne peut-être poète sans un peu de folie... vous êtes d’accords? Moi oui
15/01 08:59jacou
Bonjour Didier, Daniel, Assia, et bonjour aussi aux ardents poètes qui nous régalent soirées et matinées.
15/01 08:05Yuba
Bonjour et agréable journée poètesses et poètes ...faites de beaux voyages dans la poésie !
15/01 06:55lefebvre
Un bonjour du matin fait fuir tous chagrins

Qui est en ligne

  • Membres :
  • Weedja
  • Modérateurs :
  • Yuba
  • Et aussi :
  • 60 invités