La folle hurlante qui se débat,
Son corps entre vos murs, sa tête
Roulant sur vos yeux, et puis sa bouche profane
Ses mains ne dansent plus sur son âme,
Le cri de l'art qu'on mutile
Le silence fuyant la force qui délire...

Jamais rien ne rattrape Camille,
Pas même son temps qui court aprés elle.
Sa valse foudroie les esprits étriqués
Touts petits dans leurs années-secondes.
Il faut l'enfermer, la folle.
On ne sait partir trop loin et trop vite, nous les fourbes, les ignorants.

Celle dont les mains ravagent au desespoir et modelent en beauté,

Notre crainte du sublime dépasse notre regard, le don que nous ne pouvons saisir de nos pupilles maladroites.

Une vie de prisonnière pour une âme qui s'évade, elle pornographe sur les murs son amour d'artiste.
Crachant sa detresse , furieuse à lier comme le magnifique enchaîné.

Une femme a embrasé des terres inconnues alors,
les abîmes se courbent pour elle,
Tout est possible en charnelle existence.
Ces oeuvres de bronze plus chaudes que nos corps, l'emotion prenant forme, palpable, visible, apeurant une époque.

Camille au delà, passe sa vie à mourir, et dans cette mort l'humanité a perdu un transport pour l'invisible.

Merci Camille.

Écrit par Hypothese
Même pour le simple envol d'un papillon, tout le ciel est nécessaire.
(Paul Claudel)
Catégorie : Arts
Publié le 16/12/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 16/12/2018 à 19:52:44
Magnifique ! La phrase finale, ce verset enflammé, est sublime de vérité ! Voici un poème beau comme le visage de Camille éternisé, comme le combat de l'art qui est vérité contre la rourie commerçante, comme le jeune âge qui réinvente toutes les routes, comme la rencontre entre les Claudel de la sculpture et de la poésie, ces deux génies jeunes enlacés par la vie !
Merci Hypothese d'être la sculptrice de ces vers qui tansent un monde et dansent un chant de révolte. L'art, on le vend ou on l'enferme, dans les milieux "autorisés". Camille a tout refusé, son art et son amour étaient plus forts, c'étaient sa vie. Pour une fois, je tais mon courroux contre le frère Paul, qui, d'où il était, aurait pu mieux faire pour l'aider, surtout à ne pas croupir à l'asile tel qu'il était alors : un mouroir d'âme et de corps.
N'oublions pas cette superbe sculptrice qui enseignait des choses de l'art à Rodin lui-même, et, pour ne pas l'oublier, je rappelle que deux films lui ont été consacrés, qui ont trouvé leur public : l'académique "Camille Claudel" de Nuyttens avec Isabelle Adjani interprétant Camille, et puis aussi le "Camille" de Bruno Dumont avec dans le rôle Juliette Binoche, beaucoup plus intense en émotion.
jacou
Posté le 16/12/2018 à 21:26:20
Je trouve ce poème très beau et le don que nous ne pouvons saisir de nos pupilles maladroites. J'aime peindre, toucher la terre, dessiner alors je suis ravie
roserose
Posté le 17/12/2018 à 00:25:15
Merci Jacou, James Px, et Rose 🌹
Camille Claudel est une artiste dont les oeuvres m'envoutent, me fascinent et la sculptrice, ce talent immense, je me demande quelle insensibilité au beau peut conduire à cela, comment les êtres l'approchant ont pu se priver de son art...
Hypothese
Posté le 17/12/2018 à 10:58:49
Hypothese parce qu'ils ne voulaient ou ne savaient voir par jalousie, par dépit, par orgueil ou par bêtise. Belle journée
roserose
Posté le 17/12/2018 à 11:48:23
sublime Hypothèse vos mots m'ont touchés quelle force :)bien à vous...
romantique
Posté le 17/12/2018 à 12:03:25
C'est un très bel hommage à cette phénoménale artiste , Camille Claudel dont j'ai découvert le destin riche et émouvant dans le film avec Isabel Adjani avant d'aller me renseigner sur son incroyable œuvre éternelle et parcours de vie ...bravo Hypothèse !
Yuba
Posté le 17/12/2018 à 17:15:33
Merci Camille et merci Hypothèse pour ce très bel hommage, vibrant d'amour et de passion ! Cela donne envie de plonger dans la vie de Camille Claudel. Un grand bravo pour ce talent de plume, je sais je me répète mais je suis éblouie à chaque fois... :)
grêle
Posté le 08/01/2019 à 22:45:41
Merci Grêle, je suis trés sensible à l'oeuvre de Camille Claudel, et j'apprécie votre commentaire chaleureux.
Hypothese
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

16/01 02:54jacou
Oui, j'ai répondu dans le sujet du forum.
16/01 02:53jacou
L'astuce est de retirer tous les accents, c'est pénible au début, puis on fait avec...
16/01 02:53passeur de mots
tout comme ma réponse sous le message de Weedja
16/01 02:50passeur de mots
je viens de répondre sous ton message, ma réponse aussi "foire".
16/01 02:50jacou
Ah d'accord ! Désolé, mais il ne faut pas mettre d'accents, c'est un problème inexplicable et insoluble, dans le forum.
16/01 02:48jacou
J'ai fait ainsi : onglet COMMUNAUTÉ, puis FORUM, et dans le forum : NOUVEAU SUJET...
16/01 02:48passeur de mots
quand je poste un nouveau sujet, à la validation chaque lettre avec un accent est changée en sigle illisible? j'ai fait plusieurs tentatives.
16/01 02:45jacou
Comment tu procèdes...?
16/01 02:45jacou
Je viens de créer un sujet dans le forum, ça marche apparemment.. .
16/01 02:41jacou
Bonjour Didier, merci de le signaler, je vais voir ça !
16/01 02:32passeur de mots
le forum "bug" fameusement. impossible d'y déposer un message.
16/01 08:40Yuba
Bonjour Daniel , bonjour Georges et bonjour à l'appel d'écriture ou de lecture en chacun sur le site...
16/01 08:28jacou
Bonjour monde poétique !
16/01 07:14lefebvre
Bonjour à toutes et à tous
15/01 09:02passeur de mots
Tout a fait Yuba... tout a fait
15/01 08:24Yuba
Tout à fait d'accord ...mais une "folie" particulière qui prend racines dans le rêve et s'envole par les mots ...
15/01 08:14passeur de mots
Lu aujourd’hui : on ne peut-être poète sans un peu de folie... vous êtes d’accords? Moi oui
15/01 08:59jacou
Bonjour Didier, Daniel, Assia, et bonjour aussi aux ardents poètes qui nous régalent soirées et matinées.
15/01 08:05Yuba
Bonjour et agréable journée poètesses et poètes ...faites de beaux voyages dans la poésie !
15/01 06:55lefebvre
Un bonjour du matin fait fuir tous chagrins

Qui est en ligne