Un coté trés branchies,
l'autre un peu désuet ;

Palpitant des hanches,
l'écaille franche
et la carpe palmée,
sur une île perdante
je l'ai trouvé dans un filet filant.

Un squelette d'os et d'arêtes
équitablement répartis.

Sa moitié non négociable d'humanité,
un mètre quarante de trempette
sous un buste scaphandrier,
en fait une belle créature
ne méritant pas la friture.

Au matin de nos délices
une pulsion prédatrice,
un désir Ichtyophage
serraient mes entrailles cannibales.

Un délicieux songe en carnage
me servait l'animal,
jusqu'aux limites anthropophages
de ses formes abdominales.

J'envisageais en secret
son destin en assiette,
quelques sauces épicées,
un brin de ciboulette.

Une rondelle de citron
pour régime piscivore,
faire revenir deux p'tits oignons
des restes carnivores.

Dès lors son chant
ne me retint qu'un temps,
Je ne suis pas tant mélomane
aux saveurs bouillantes
qui m'affament ;

J'ai donc mangé mon siron,
de la caudale jusqu'au melon.

Sur mon île perdante
je suis perdue,
je pleure ma gourmandise.

L'idiot, en cuisson, me fit un don...
Une superbe queue de poisson
me mua en femme-thon.

Un grand blanc de l'océan
me pourchasse en prétendant,
me tourne autour, me fait la cour,
me prédate la péremption
m'imagine en digestion,
en comestible pour moitié
thermosensible et sans pitié,
Il pourrait bien me dévorer.

J'ai pris pour tunique
un pouple homochromique,
en garde-robe céphalopode,
il camoufle mes charmes alimentaires
sous sa coquetterie vestimentaire,
brouillant les réseaux trophiques,
il me cache dans ses mystères.

La mer polissonne
son ciel qui poissonne,
ses étoiles qu'on harponne
et ses bouquets d'anémones.

Les sillages fendent la toile,
le souffle du vent, le bruit des voiles,
et la dangereuse proximité des marins,
blessant mon âme, tranchant mon sein.

Écrit par Hypothese
Un de ces bouquets de fleurs qui partent toujours à la recherche d'un coeur et ne trouvent qu'un vase.
(Romain Gary)
Catégorie : Amour
Publié le 14/05/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 14/05/2019 à 08:40:46
Maintenant j'ai le goût du poisson grillé

Belle fresque maritime
Babel
Posté le 14/05/2019 à 11:40:22
D'emblée, le "côté branchies" au revers du "désuet" m'a capté : saveur des jeux des mots, puis saveurs de l'ichtyophagie, enfin l'effet "sirène", c'est tout un monde que vous noyez dans l'océan de la fantaisie, et qui captive totalement, Hypothese. De plus, vous avez le sens du tempo, des plages de calme avant de reprendre le tourbillon des images inventives ! J'adore et je place ce poème génial dans mes favoris, pour le savourer à fond, étant friand de poissons !
jacou
Posté le 14/05/2019 à 21:16:51
"La mer polissonne
son ciel qui poissonne,
ses étoiles qu'on harponne
et ses bouquets d'anémones."

C'est très beau ce bouquet de sensations fraîches et jetées à la mer comme une bouteille. Merci Hypothèse pour cette mi-âme qui me laisse un goût doux-amer très agréable.
grêle
Posté le 15/05/2019 à 16:35:21
Je suis ravie de vous lire. Vous avez une écriture particulière qui nous embarque dans des tourbillons de mots, des histoires insolites. Parfois on peut se demander quel chemin prendre mais il y a toujours une porte de sortie qui nous fait voyager jusqu'au bout du sujet. Belle journée à vous
roserose
Posté le 18/05/2019 à 00:25:23
@ Babel, merci, la sirène mâle peut se manger pour moitié, cependant il y a pour moitié homicide... un vrai casse-tête...
@ Jacou, merci je ne peux m'empêcher de penser poisson quand on parle de sirène, j'aime beaucoup, donc j'ai imaginé et j'ai trouve drole de devenir cannibale pour ,moitié, ensuite je me suis souvenue de reportage et cette fameuse capacite de camouflage, la chaine alimentaire que je m'amuse a bousculer mais a la fin les fondsmarins et leurs beautés ont provoqué de la nostalgie.
@-Grêle, merci, c'est exactement ça, les dernières strophes c'est des bouteilles à la mer.
@ Roserose 🌹 merci beaucoup je suis flattée par votre commentaire et par la gentillesse que vous avez de tenter mes tourbillons et de bien vouloir y voyager.
Hypothese
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

24/05 02:18grêle
Bonjour aux îlien(ne)s qui ont les pieds dans l'eau sur Icetea !
24/05 10:03Yuba
Bonjour Georges et bonjour aux poètes dont l'imaginaire ici se libère :)
24/05 07:49jacou
Bonjour amis que poésie fédère !
23/05 09:11grêle
Belle soirée ^___^
23/05 09:09Babel
bonne soirée à tous et bon appétit !!
23/05 08:17Yuba
Bonsoir Marine ...et merci !!!
23/05 06:15grêle
Bonjour Assia, Georges, merci de vos belles images poétiques ! Bonjour à tous et toutes
23/05 02:01jacou
Bonjour Assia, et bonjour au "million d'oiseaux d'or", l'assemblée des poètes !
23/05 11:40Yuba
Bpnjpur amiEs de la Grâce et de l'Emotion ; soyez ispiréEs :) !
22/05 10:16jacou
Bonsoir Babel.
22/05 10:09grêle
Douce nuit Babel
22/05 10:06Babel
Bonne soirée à tous
22/05 10:40Yuba
Bonjour Georges , bonjour et belle journée à toutes et à tous :)
22/05 05:44jacou
Bonjour célestes poétesses, poètes terriens !
21/05 12:19Yuba
Bonjour Georges , bonjour et agréable journée dans l'univers de votre passion ; la Poésie !
21/05 11:17jacou
Bonjour à vous tous ! Chaque jour est beau grâce à la poésie, pour qui en a le culte.
20/05 11:58Yuba
Bonjour et bon début de semaine à chacun d'entre vous :)
19/05 02:32jacou
Bonjour et beau dimanche !
19/05 01:22Yuba
Bonjour et agréable journée de dimanche chère commmunauté des poètes :)
18/05 11:01grêle
Belle nuit à tous les internautes fidèles et les visiteurs :)

Qui est en ligne