J’ai longtemps habité dans de sombres ruelles,
Que les feuilles des tilleuls ne venaient parfumer,
Et qui laissaient mon coeur lentement se faner.
Parmi toutes ces ruines, les chants étaient cruels.

J’ai si souvent pleuré du mépris de mes pairs;
Et l’on m’a tant de fois battu, pour mon esprit
Rêveur.Si bien qu’un jour, la Mort elle même me prit
Dans ses bras, et fit d’elle ma douce et terrible mère !

Oh, je ne déclinai sa tendre invitation,
Qu’afin de rejoindre cette Muse qui m’apparut
Au coeur d’une tulipe ! Là était mon salut !
Ainsi la fleur rouge devint mon ambition.

Je me fis pénitence et m’en l’allais chercher,
Sans peur ni remords, aux confins de mon monde.
C’était là, hors les murs ! Les chênes me guidaient,
Loin de ces cours grises, loin de ces êtres sombres.

Ah, la fin du calvaire ! Et la senteur du lys !
J’étais enfin libre, libre de respirer !
Liberté ! Solitude ! Je me laissais griser !
Les fleurs étaient du vin… et je contais la nuit.

Et j’eus pour auditeurs, la Lune, et un hibou !
Tout autour de moi, s’en étaient les écureuils
Les renards, les lapins, les loups,
Les morts. Le crapaud et son oeil.
Et parmi tous ces étrangers,
Je devins l’être écouté !

En si bonne compagnie, je n’éprouvais nulle honte.
Je ne pus me défaire du rire du sanglier
Et les milles feux par les lucioles brûlés,
Éclairaient mes songes, ainsi que dans les contes.

Je pus enfin écrire, je me mis à maudire;
Les hommes arrogants, les femmes infidèles.
La forêt était gentille, et le printemps si bel !
Et j’étais heureux…Mais la nuit vient mourir
Et le jour vient renaître, il me faut retourner
À l’enfer des rues noires… Je ne veux point partir !

Mon âpre chemin de croix est parsemé de rouge.
Ce sont mes tulipes ! Elles me disent au revoir !
Ce sont mes tulipes, qui me redonnent espoir.

Et voilà à nouveau les regards plein de haine,
Les sourdes ovations pour les fleurs du bitume,
Et la puanteur du destin qu’eux seuls fument !

Mais la voie du bonheur est parée de fleurs rouges,
Et le sublime parfum de la nuit me conduit
Là où pour quelques rires, j’ai embrassé la Vie.

Il me faut attendre, qu’à cela ne tienne.
Il existe en mon coeur, une prairie toute bleue.
Où m’espère, comme un vieil ami, l’autre Moi… l’heureux.

Le coeur est une langue qui se passe de mots.
Catégorie : Evasion
Publié le 01/12/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 02/12/2019 à 11:19:30
Une histoire déchirante entre sa partie sombre et lumineuse.si bien racontée dans sa détresse adoptive, bravo pour ce cri du coeur
fee-de-ble
Posté le 02/12/2019 à 16:09:48
Il est long et difficile, le chemin qui ramène des ténèbres vers la lumière, les personnes qui l'ont connu ne le savent que trop bien... Le souffle poétique qui porte vos mots nous emmène vers cet espoir qui surgit de l'ombre et qui, malgré ces petits pics de douleur intérieure, nous fait aller vers la clarté.
Matriochka
Posté le 02/12/2019 à 18:38:07
magnifique
marinette
Posté le 02/12/2019 à 23:59:43
Viens ici dans mes favoris, somptueux poème, sur lequel les fées Baudelaire et Novalis se sont penchées, pour que le poète écrive la légende de la tulipe rouge ! J'ai adoré cette poésie magnifique, que je relis avec ferveur, elle contient ce que j'aime en poésie, un tel lyrisme ! Bravo Étienne !
jacou
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

13/12 04:47Matriochka
weeK-end !!! C'est mieux comme ça ;)
13/12 04:46Matriochka
Bonjour Rose, Yuba et tous :) Bon début de wee-end, en espérant que vous n'êtes pas trop gênés par les grèves des transports, ami(e)s poètes
13/12 10:16roserose
Bonjour à tous que cette journée vous soit douce
12/12 10:52Yuba
Bonjour et belle journée chers poètes et chères poétesses... du soleil en retour ,les meilleurs rayons pour vous 🌞
11/12 03:56romantique
bonjour aux poètes que votre muse vous inspire!!...
10/12 09:26Yuba
Bonjour Sylvain , bonjour alias et bonjour et merci pour vos mots et lectures à tous qui nourrissez votre bel espace de poésie ...
10/12 04:50romantique
bonjour à tous les poètes bonnes création fécondes
09/12 04:41aliasniamor
Bonjour à tous, heureux de repasser ici après quelques mois d'absence !
09/12 04:10Yuba
Bonjour Daniel et Sylvain ..bonjour tout le monde !
09/12 05:40lefebvre
Bonjour romantique,toujours aussi matinal.
Bonjour à toutes et à tous, je vous souhaite une belle semaine.
09/12 04:09romantique
bonjour à tous les poètes bonne création automnales!!. ..
08/12 07:23Yuba
Bonsoir Ombrefeuille, Matriochka, Weedja, Marinette, et Georges...bon soir à tous nos poètes , je vous souhaite une semaine nouvelle et heureuse 😊
08/12 06:45Ombrefeuille
Sur la pointe du clic je me retire et vous souhaite une paisible soirée, une reposante nuitée, de doux rêves ... et beaucoup de courage pour demain et la semaine.
08/12 05:53Matriochka
Bonsoir :) Belle fin de dimanche en douceur poétique à tous, et déjà beaucoup de courage pour demain !
08/12 12:43Weedja
Bonjours les poètes
08/12 06:34marinette
Pelléas et Mélisande
08/12 06:33marinette
je suis née un dimache un dimache à midi st Daniel....
08/12 06:19jacou
C'est dimanche, tous sur le pont ! Les poètes, à vos plumes et claviers : régalez-vous de votre inventivité jamais prise en défaut ! Bon week-end !
07/12 08:28Yuba
Bonjour Georges et bonjour à tous...et un samedi également sous le soleil à vous et pour vous ??
07/12 04:35jacou
Bonjour Assia : merci pour le soleil de Montpellier :)

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 54 invités