Tu détestais ma bohème
Empoisonnais l'eau de mes chevaux .
Clôturais ton champ de barrières bien vilaines
Electrifiais ton sourire de fils de métaux.

Tu ne croyais guère au voyage
Qu'à travers tous les allers retours
Des camions de la Brings, ces oiseaux de passage
Qui te larguaient de l'huile au carrefour
De tes grands paysages,
Aux portes de tes tours.

Tu n'aimais ma magie qu'en lui brisant son verre
Pour que ta boule à neige emmerveille les yeux
De tous les charmants bambins aimant le sport d'hiver
Et leurs très chers parents ravis autour du feu .

Tu as brisé mon rêve
Comme on brûle une bûche
Sans voir couler sa sève
Sans voir se fissurer sa cruche.
Si mes fers ont rouillé sous les larmes dun glaive
C'est moi seule qui en crève
Et moi seule qu'elles truchent.

Écrit par Estaile
Un mot des mots
Catégorie : poèmes tristes
Publié le 06/11/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 06/11/2018 à 15:47:03
Estaile j'adore la magie et la poésie de la vie mouvante des gens du voyage. Il y a une nouvelle de Judith Hermann qui en parle, dans son dernier recueil "certains souvenirs", dont voici un extrait :
"Des gens qui avaient une façon intense de vous regarder. Des gens avec des yeux comme des morceaux de charbon ardent. Des enfants pieds nus et très bronzés, des femmes portant des amulettes autour du cou et un vieillard aveugle avec un sceptre qu'il s'était sculpté lui-même."

Ton poème est magnifique, douloureux et tourbillonnant dans le vent en même temps : insaisissable. Merci pour ce talent de plume sincère, je l'ajoute dans mes favoris. Bonne fin de journée, magicienne...
grêle
Posté le 06/11/2018 à 16:17:45
Le charme d'un poème populaire est de mettre en scène les vies "minuscules "tel que Pierre Michon le romancier les a campées, mais avec la force inégalable de la poésie. Alors ça devient un univers riche de ses difficultés surmontées. Bien sûr, l'amour est la dernière frontière que nous ne pouvons pas toujours atteindre, il reste à l'horizon de nos vécus... Un grand bravo Estaile, tu m'as ému !
jacou
Posté le 06/11/2018 à 16:51:48
Grêle Jacou merci de vos commentaires ils mont ému également

en relisant j'ai vu que javais écrit empoissonais au lieu de empoisonnais et en vérifiant mon brouillon avant de faire le copié collé il était ecrit correctement !
Quelqu un de vous a fait cette correction ?
Estaile
Posté le 06/11/2018 à 17:03:57
Bonsoir Estaile ,
Pour ma part , effectivement ,j'ai bien lu "empoissonnais " mais je n'y ai pas touché , pensant que c'est ce que tu voulais véritablement dire ...

C'est un très bel écrit !
Terrible par l'approche de cette mort qui vient à petits feu...

Bises
Yuba
Posté le 06/11/2018 à 17:07:39
Pareil pour moi, je n'ai rien touché, je pensais que tu jouais sur le son d'empoisonner et poisson en créant un néologisme. Tu peux cependant modifier ton poème en cliquant sur le petit "modifier" en bleu positionné sous "signaler un abus" :)
grêle
Posté le 06/11/2018 à 17:32:39
Je crois finalement que je suis tombée d'un camion et que je vais partir fâchée
.
Estaile
Posté le 07/11/2018 à 08:01:10
Bonjour Estaile
Je t'avoue que j'ai relu plusieurs fois ...
Et je n'ai ressentie que tristesse...
Bruits ,froid ...
Ton titre promettait pourtant de belles images

Merci :)
MARIE L.
Posté le 07/11/2018 à 21:39:44
Tu sais .. J'aime beaucoup tes colères Estaile
On se sent déplumé après lecture

Bisous
Babel
Posté le 07/11/2018 à 23:36:47
Avoir le coeur voyageur, c'est émerveiller les autres. Ton petit garçon, si mes souvenirs sont bons sera un grand aventurier ! Merci beaucoup Estaile.
suane
Posté le 11/11/2018 à 10:20:10
MarieL oui merci

Babel, toi tu es mon St Martin ..." moi qui ne rêvais que d'amour, tu as mon coeur entre tes mains"

Ma ' Suane , ce sont eux qui nous animent

bon dimanche à tous
Estaile
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

16/01 08:40Yuba
Bonjour Daniel , bonjour Georges et bonjour à l'appel d'écriture ou de lecture en chacun sur le site...
16/01 08:28jacou
Bonjour monde poétique !
16/01 07:14lefebvre
Bonjour à toutes et à tous
15/01 09:02passeur de mots
Tout a fait Yuba... tout a fait
15/01 08:24Yuba
Tout à fait d'accord ...mais une "folie" particulière qui prend racines dans le rêve et s'envole par les mots ...
15/01 08:14passeur de mots
Lu aujourd’hui : on ne peut-être poète sans un peu de folie... vous êtes d’accords? Moi oui
15/01 08:59jacou
Bonjour Didier, Daniel, Assia, et bonjour aussi aux ardents poètes qui nous régalent soirées et matinées.
15/01 08:05Yuba
Bonjour et agréable journée poètesses et poètes ...faites de beaux voyages dans la poésie !
15/01 06:55lefebvre
Un bonjour du matin fait fuir tous chagrins
14/01 11:01passeur de mots
Quand tribune frémit d’un bonjour... les poèmes se créent au grand jour. Quand elle vire au soir, le lecteur vient s’asseoir.
14/01 11:21Yuba
Bonjour et bon début de semaine à tous et à toutes...que vos vers adoucissent vos airs :)
14/01 06:41jacou
Bonjour Daniel, bonjour à toute la communauté, bon début de semaine !
14/01 06:39lefebvre
Une journée froide humide et triste commence, elle se réchauffera avec l’amour de votre cœur.
13/01 10:27Yuba
Bonjour Daniel et Georges ...bonjour et agréable dimanche à tous en compagnie de la poésie , lumière de tous les chemins.
13/01 07:30jacou
Bon dimanche à tous les poètes, la poésie vous guide chaque jour.
13/01 05:09lefebvre
Bon dimanche à toutes et à tous, que la poésie vous guide sur le chemin de l'amour
13/01 12:06Yuba
Merci pour le conseil LM...bonsoir !
12/01 09:39LM
Amusez vous ! C’est l’unique façon de se moquer du temps.
12/01 09:35Yuba
Bonjour poètes et poètesses , agréable samedi à vous citoyens et citoyennes de votre monde :)
12/01 06:29lefebvre
Bonjour, Georges, bonjour les poétesses et les poètes

Qui est en ligne