Tu as planté des coquelicots
Ici et là dans ce grand champ,
Et tatoué même sur ta peau
Cette fragile fleur rouge sang .

C'était pour toi l'immense preuve
Qu'un homme a part de fragilité ,
Un charme fou ,qu'il vente ou pleuve,
Sur lui une pluie de baisers .

Tu as ombré ses doux pétales
À l'encre de tes perles grises ,
Dans l'irisé d'un gris métal ,
Un son de lèvres cerises .

Tu l'as fané c'était fatal
Sous le poids d'une autre Artemis,
Qui te chanta son récital
Vous emportant vers sa banquise ...

Écrit par Estaile
Un mot des mots
Catégorie : poèmes divers
Publié le 02/11/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 02/11/2018 à 09:31:35
un magnifique poème, superbement écrit Estaile.....toutes mes amitiés
plume pourpre
Posté le 02/11/2018 à 09:34:50
Merci Plume Pourpre , j'ai aimé lire aussi le souffle de tes mots
Estaile
Posté le 02/11/2018 à 10:22:38
Très beau !
L'imprégnation des valeurs légendaires couplée au choix des mots et à la construction du poème fait vraiment de ce texte un art indélébile...bravo Estaile !
Yuba
Posté le 02/11/2018 à 10:37:38
Le coquelicot tatoué qui se fane alors que la relation s'étiole, c'est super beau Estaile. Merci de ce poème coup de coeur, je l'ajoute dans mes favoris. Sourire, bonne journée Estaile, bisous :)
grêle
Posté le 02/11/2018 à 10:51:00
Merci Yuba, d'avoir entendu cette magnifique chanson

Grele, sourire, merci , au fond je suis une eternelle romantique et je crois en l amour unique et infini
bisous
Estaile
Posté le 02/11/2018 à 14:56:33
Belles strophes aux sons perlés, aux rimes qui chantent. Un poème où l'amour est dispute dans un chant d'agonie moqueur. Merci Estaile.
jacou
Posté le 02/11/2018 à 16:40:14
J'aime les couleurs de ce poème et cet amour qui coule comme une barque folle.
roserose
Posté le 03/11/2018 à 09:00:32
Jacou : Nothing Else matter

Roserose: le temps ni la mort n'effacent les souvenirs heureux d un veritable amour ils les conservent juste
Estaile
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/11 07:03lefebvre
Bonjour Olivier
20/11 07:00CRO-MAGNON
Bonjour Daniel
20/11 06:47lefebvre
Un bonjour toujours, malgré ce petit matin froid et pluvieux.
19/11 08:46yeshua
merci père dodu
19/11 08:46yeshua
je reviens en force avec un chouette poème à dimension christique
19/11 10:41Yuba
Bonjour Georges, bonjour Zigzag..bonjo ur aux rêveurs d'évasions sans frontières...
19/11 08:08jacou
Bonjour à tous, ouvrez-nous encore ce jour le vaste domaine de vos poésies !
18/11 06:30Zigzag
Perdu des poemes écrits à la main, donc un peu de mauvaise humeur passagère
18/11 06:29Zigzag
Salutations!
18/11 03:17jacou
Bonjour Assia, Daniel, Marine.
18/11 02:13grêle
Je vous souhaite sur icetea un excellent dimanche gorgé de poésie chaleureuse
18/11 11:54lefebvre
Bon dimanche ensoleillé à toutes et à tous
18/11 10:20Yuba
Bonjour et excellent dimanche à toutes et tous ..ici il s'entame sous musique pluviale ...
18/11 09:44jacou
Bon dimanche.
18/11 12:32jacou
Puisses-tu revenir parmi nous bientôt, te blottir au cœur de toi, et faire rayonner la lumière de ta générosité et de ta gentillesse qui nous a illuminée ici.
18/11 12:30jacou
Bonsoir douce Suane, je te souhaite une nuit consolatrice. Les épreuves de la vie que nous surmontons élèvent nos âmes en êtres de lumière...
18/11 12:16suane
Belle et douce lumineuse nuit...Prenez soin de votre âme... Amicalement.
18/11 12:15suane
Bonsoir à tous, je m'absente quelque temps afin d'accompagner un être cher sur le chemin de la consolation, éclairer son présent jusqu'à devenir une étoile...
17/11 10:58jacou
"Ce sont amis que vent emporte / Et il ventait devant ma porte..." (Rutebeuf)
17/11 10:49jacou
Bonjour ami(e)s que la poésie transporte, et il poétisait devant ma porte...

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 52 invités