On les pointe du doigt dans tous les corridors
On sourit, il se doit, mais nos pas les évitent
La peur de l’au-delà que leur feu ressuscite
On les méprise un peu, on les laisse à leur mort

Ils disent à haute voix ce qui se cache encore
On prie le Dieu des sages pour qu’il dorme fort
Et tire de son bras puissant le bon mensonge
Sous les astres fourbus on oublie ce qui ronge

On surprend des regards sous leur paupière absente
Et on baisse les yeux jusqu’à ployer l’échine
On est bien plus heureux quand la vie nous domine
Même si l’on pestoient un peu dans nos brocantes

Ils sont là qui raisonnent entre les murs grisâtres
Et toujours se questionnent et gisent inconsolables
La pointe de l’épée plantée dedans le corps
Dans leurs âmes esseulées qui refusent le sort

L’on peut en fréquenter pour trouver belles proses
Des pépites dorées pour nos soirées mondaines
On en invite un seul qui souvent s’indispose…
Alors on jouit si vite que le temps s’égrène

Comme un long chapelet mais non comme un tranchoir
On laisse les blessures impolies aux cyniques
Leurs œuvres incomprises à qui ne veut pas voir
Et l’on mène sa vie comme une horloge oblique

Leurs vérités sont dures et nous serions bien tristes
Dans les mélasses imbues d’un cerveau qui s’éveille
On trouve des grigris, des chants et des chimistes
Pour un fourbe bonheur, pour un peu de sommeil

C’est vrai qu’il est du bien, partout sur la planète
Là où s’exile un être né abandonné
D’une naissance infâme loin des beaux quartiers
Où il fait bon paraître sous le ciel honnête

Des rayons de soleil, de miel, des papillons
Un sourire entendu qui conforte et qui s’offre
Dans la contrepartie d’un tout petit bifton
Qui manque aux démunis et les pauvres s’encoffrent

Il fait beau se repaitre d’un gigot rôti
Quand on n’y pense pas. Pour l’éveillé transi
Les jours se défenestrent et la lune est féconde
J’en ai croisé certains, assis au bord du monde.

Écrit par Edelphe
Le monde extérieur est vaste, terrifiant, lunaire, impropre et merveilleux, violent et plein d'amour.
Le monde intérieur est bien plus encore...
Catégorie : Social
Publié le 27/02/2021
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 27/02/2021 à 11:34:29
c'est vraiment fascinant et sublime comme un long pamphlet écrit par
votre plume inspirée et féconde! j'ai apprécié ces contextes parfois cruels !en favori ! bonne journée! prenez soin de vous! amitiés poétiques :)
romantique
Posté le 27/02/2021 à 12:02:30
Merci Romantique
Edelphe
Posté le 27/02/2021 à 20:10:07
c'est plein de formules brillantes, ce texte tout en réflexion et en remarques.
merci, bravo !
Le Clown
Posté le 28/02/2021 à 09:21:30
La fin est juste sublime : "J'en ai croisé certains, assis au bord du monde". Comme Le Clown de nombreux mots m'ont éblouie, merci de ce partage poétique minutieux Edelphe.
Asteroidea
Posté le 28/02/2021 à 11:04:41
Merci à vous pour vos commentaires
Bon dimanche à tous
Edelphe
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/04 06:40Lys-Clea
A Edelphe et + : si vous aimez l'inconnu de St Pancras, faites moi votre Suite, ça peut donner, j'en suis sûre, de jolies choses à LIRE ! Merci !
19/04 05:34orchidee
Merci Matriochka que la poésie ne te quitte jamais, car tu as une belle imagination, j'ai été contente de croiser ton chemin, Bisous Marie
19/04 05:04Matriochka
ou sans vent, disais-je :-D
19/04 05:04Matriochka
Bonjour Jacou, bonjour Yuba, merci à vous :) Bonjour à toutes les plumes bien inspirées, bonne semaine, avec le printemps de retour, au moins dans le sud. Après, ça dépend si vous préférez avec ou sa
19/04 05:01Matriochka
Administrateu r du site: Fluminis
19/04 11:48orchidee
alors qui est l'admisistrat eur
19/04 11:45jacou
Bonjour Assia !
19/04 11:45jacou
Orchidée, allez voir ailleurs si l'on y est ! :(
19/04 11:29Yuba
Bonjour Georges ...agréable lundi à tous , souriez , je vous apporte le printemps de Tanger 💐
19/04 11:26Yuba
Les modérateurs ne sont pas sous vos ordres !
19/04 11:24Yuba
Orchidee , personne ne vous retient , prenez vous même vos textes et partez ...pour la suppression du compte vous êtes obligée de passer par l'administrateur , envoyez lui un mp et attendez, comme fait tout le monde !
19/04 09:57orchidee
aux modérateurs, vous commendez vraiment à me pomper l'air, avec vos messages privés, et je vous ordonne de tous enlever je ne veux plus exister sur ce site, je crois que vous parlez français aussi, je me fais bien comprendre,
19/04 07:52jacou
Bonjour vous tous ! Bon début de semaine, et vivement le printemps (du moins en France, où le froid s'attarde en avril ) !
18/04 10:15Edelphe
Bon dimanche à tous
18/04 09:22orchidee
merci les modérateur enfin mes poèmes sont retirés adieu
17/04 04:47Matriochka
Bonjour Daniel, Syntax, Iloamys... et toutes les belles plumes bien insspirées! Bon et beau weekend poétique à chacun(e)! :)
17/04 08:39lefebvre
Bonjour, les poètes, je vous souhaite une belle fin de semaine, avec toute mon amitié
15/04 11:23Syntax_Error
Oui, moi aussi, c'est celui qui a retenu mon attention.
15/04 11:22Iloamys
J'ai adoré
" Il y a dans sa chevelure,des échos de batailles
des chavaliers fantasques et des soldats de paille. "
Frédéric Serenne.
15/04 11:20Iloamys
C’est très agréable effectivement .
Ça aide un peu pour la confiance en soi.^^
Merci .

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 59 invités