A P O S T A S I E

Je trempais mon croissant dans un café fort noir
En lisant cette presse que l’on dit à scandale
Lorsqu’un entrefilet en forme d’encensoir
Retint mon attention, « ON » louait la kabbale !

Certes le fait en soi est aussi anodin
Que faire dithyrambe à palinodie ;
Mais où le bât blessait c’était, citant Chardin
D’affirmer que le monde n’était théophanie.

J’étais fort circonspect de cet état de chose
Que ce fier plumitif tentait de magnifier
Dissertant goulument de l’état de psychose
Générant des états qu’il voulait bêtifier ;
Quand un mot me surprit par son incongruité.
Exhumé impromptu de thésaurus vieillots
Le terme abigéat semblait là fatuité.
Accusant des bergers qui, en vrais godillots,
Psalmodiaient véhéments à troupeaux fort marris
D’être sollicités par tant de forfaitures
Et leurs moutons sauteurs faisaient tous des paris
Pour savoir qui ferait les plus belles écritures.

Ainsi va notre monde de gogos ébahis
Hautement subjugués par ce qui trop bien brille
Sans vouloir percevoir qu’ils sont toujours trahis
Par ceux qui leur promettent paradis apostille.

CS

°°°
°

Écrit par CharlesSABATIER
Branleur MONDAIN.
Catégorie : Politologie
Publié le 06/11/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 06/11/2019 à 10:51:30
Les Chardines

Sous son chapeau jardin
Il devine il dessine
Et il peint
Il peint le lapin du jardin
La rave ratisseuse
La louche récureuse
Et la maman couture
La sereine serine
A lames d’écouture
La toilette matine
La maîtresse
Magicienne lecture
Il peint dans son jardin intime
Et sa femme gentine
Eclaire doucement
Les bougies de ses yeux
Les femmes aux intérieurs misère
Sont de graves couseuses
Résignation pauvresse
Fichus et tabliers
Jupons tombants
Il y a toujours un chat
Et un chaudron de cuivre
Du linge à lessiver
Des chaises enfantines
Des pommes ramassées
Dans les fossés des riches
Et du sang de lapin
Les enfants sont sérieux
Comme on l’est chez les pauvres
Les femmes ont des fonctions
Des métiers de leurs mains
Elles se définissent
A la blancheur du linge
A la noirceur du pain
Il les faut regarder
A mi-soleil tombant
Sans éclairer le livre
La mère est laboureuse
Elle a toujours à faire
Ecurer et pourvoir
Blanchir et ratisser

Lui il ratisse bleu dans les jardins du ciel.
marinette
Posté le 06/11/2019 à 11:04:43
https://www.youtube.com/watch?v=F8NDbSDjzfQ
marinette
Posté le 06/11/2019 à 13:16:54
J'en apprends tous les jours. Merci à vous de m'éclairer sur ce terme rare toujours enrubanné dans des vers de belle eau. Les bergers sont à la ramasse, si je comprends bien. J'ai lu récemment aussi "kabbale" sous une plume journalistique, qui aura peut-être confondue avec "cabale" du reste... Au royaume du journaliste, tout est possible tant être ignare y prévaut souvent.
jacou
Posté le 08/11/2019 à 10:50:30
Excellent.
La dichotomie des mots révèle le sens des choses.
Weedja
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

21/11 10:35Yuba
Bonsoir tout le monde ! :)
21/11 06:31romantique
bonjour aux poètes que votre muse vous inspire!!...
21/11 12:35Olivier RACHET
Bonsoir Ombellune, c'est joliment formulé. Oui, ces mots, ils nous enseignent tellement de choses...
20/11 09:33Ombellune
Bonsoir les poètes arrimés à la beauté des mots
20/11 09:30jacou
Bonjour à vous tous transis de froid ou chauffés du soleil.
19/11 01:12jacou
Bonjour Sylvain et Assia, bonjour aux poétesses et poètes ayant l'amour des vers et proses.
19/11 11:48Yuba
Bonjour Sylvain , bonjour et agréable mardi à vous tous :)
19/11 04:21romantique
bonjour à tous les poètes bonne création automnales!!. ..
18/11 12:04Yuba
Bonjour Georges et bonjour précieuse communauté... er bien d'ici je vous adresse quelques doux rayons :)
18/11 08:32jacou
Bonjour et bonne semaine à vous tous courageux poètes ! Gardez-vous des pluies de France, des neiges d'Est, et puissent être d'autres climats cléments !
17/11 02:16Yuba
Bonjour Daniel et Georges ...bon dimanche à vous tous ...ici ni pluie ni neige mais quel vent !
17/11 01:16jacou
Bon dimanche Daniel, et à tous un bon dimanche après-midi, attention à la pluie et à la neige.
17/11 07:49lefebvre
Beau et bon dimanche poétique à toutes et à tous
16/11 06:52Yuba
Merci Matriochka :)
16/11 06:47Matriochka
vous (tous)... avec un seul o ;) Mon clavier est pressé de passer en mode week-end :D
16/11 06:45Matriochka
Dans cette chaleur et cette douceur des mots poétiques, je vous souhaite une belle soirée, Assia, Daniel et voous tous, amis de la poésie :)
16/11 05:52Yuba
Bonjour Daniel , bonjour à tous ...contre le froid , on vous propose la douceur des mots , ici et maintenant !
16/11 09:25lefebvre
Je vous souhaite une très belle fin de semaine poétique à votre mesure.
15/11 06:30Matriochka
Sur les ailes du temps je ne faisais que passer et je m'envole déjà, en vous souhaitant une belle soirée, pleine de douceur. A bientôt ami(e)s des mots et de la poésie :)
15/11 11:02Yuba
Bonjour Sylvain et Douceur ...bonjour aimable communauté :)

Qui est en ligne

  • Membres :
  • LaCasse
  • Et aussi :
  • 39 invités