BOLERO

Un jour, n’ayant pas pu, DIEU seul en sait la cause
De mon frigo ouvrir la porte protégeant
Un cubi de vin rouge qu’à corps non défendant
J’usais ad libitum pour contrer l’andropause

J’entrepris, fort marri, de porter au piano
Cette mélancolie vraie tunique d’esthète
Perclus dans le divin pour, singeant Philoctète
Bien toucher d’un orteil, rétif, le Boléro.

Certes RAVEL n’est pas dans cette serinette
Un monstre de solfège tout en sachant garder
Ce petit quant-à-soi pouvant exhéréder
Ces m’as-tu-vu béats, fumant de la moquette
Puisque du tabouret vrai trône d’éthylique
Face à un ut majeur et sans martyriser
Je pus déterminer grâce à l’arithmétique
Que j’avais dix orteils, fallait les maitriser !

La tache étant ardue et le frigo rebelle
Mes pieds en rien rompus à dompter ce déduit
Avec ivoires clairs et dièses en cascatelle
J’allais abandonner lorsque, je fus séduit

Par une ritournelle jouée par des phalanges
De poignets débutants voulant illusionner
J’assujettis prudent en positions étranges
Talons, frôlant l’ébène et, j’allais jouer

Lorsque la gravité maitresse implacable
Fâchée des extensions données à mon aloi
Me fit, du tabouret chuter en désarroi
Sur le tapis persan, ivrogne imperturbable

Je scandais fa# sol# la# do# do#, fa# sol# la# ré# ....!

Sic transit gloriæ Mundi.
°°°
°
CS

Écrit par CharlesSABATIER
Branleur MONDAIN.
Catégorie : Arts
Publié le 08/11/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 08/11/2019 à 12:01:49
Mon frigo est ouvert sur la mélancolie
Il s’allume parfois quand je cligne la porte
La nuit à la recherche de quelque souvenir
Je regarde son vide et j’ai peur
Il est comme je suis
Une armoire vivante
Ou morte
Sans bonheur sans dessert
A peine l’essentiel dans un papier glacé
Pas de reste odorant d’une fête parfaite
Pas de carcasse à grignoter
Un vide sidérant
Un no man’s land étrange
Où même les enfants
Ne tirent pas la langue
Alors je le referme sec
Et fais une tisane
Tiède comme du sang
Pâle comme la lymphe
Blanche comme un cachet

Et je rendors mes bras
Sur mon vide intégral.

24 décembre 2010-1h
marinette
Posté le 08/11/2019 à 15:51:54
Ha ha je rigole, belle tranche de vie mi-artistique mi-pochtron ! J'espère que la musique a vaincu finalement, dissipant l'ivresse, ce dont je ne doute pas, parce qu'elle est l'ivresse suprême ! Merci pour vos beaux vers, où Jarry, Cros, Laforgue passent en sourdine dans leurs fantaisies fin de siècle, à ma lecture tout au moins...
jacou
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

21/11 10:35Yuba
Bonsoir tout le monde ! :)
21/11 06:31romantique
bonjour aux poètes que votre muse vous inspire!!...
21/11 12:35Olivier RACHET
Bonsoir Ombellune, c'est joliment formulé. Oui, ces mots, ils nous enseignent tellement de choses...
20/11 09:33Ombellune
Bonsoir les poètes arrimés à la beauté des mots
20/11 09:30jacou
Bonjour à vous tous transis de froid ou chauffés du soleil.
19/11 01:12jacou
Bonjour Sylvain et Assia, bonjour aux poétesses et poètes ayant l'amour des vers et proses.
19/11 11:48Yuba
Bonjour Sylvain , bonjour et agréable mardi à vous tous :)
19/11 04:21romantique
bonjour à tous les poètes bonne création automnales!!. ..
18/11 12:04Yuba
Bonjour Georges et bonjour précieuse communauté... er bien d'ici je vous adresse quelques doux rayons :)
18/11 08:32jacou
Bonjour et bonne semaine à vous tous courageux poètes ! Gardez-vous des pluies de France, des neiges d'Est, et puissent être d'autres climats cléments !
17/11 02:16Yuba
Bonjour Daniel et Georges ...bon dimanche à vous tous ...ici ni pluie ni neige mais quel vent !
17/11 01:16jacou
Bon dimanche Daniel, et à tous un bon dimanche après-midi, attention à la pluie et à la neige.
17/11 07:49lefebvre
Beau et bon dimanche poétique à toutes et à tous
16/11 06:52Yuba
Merci Matriochka :)
16/11 06:47Matriochka
vous (tous)... avec un seul o ;) Mon clavier est pressé de passer en mode week-end :D
16/11 06:45Matriochka
Dans cette chaleur et cette douceur des mots poétiques, je vous souhaite une belle soirée, Assia, Daniel et voous tous, amis de la poésie :)
16/11 05:52Yuba
Bonjour Daniel , bonjour à tous ...contre le froid , on vous propose la douceur des mots , ici et maintenant !
16/11 09:25lefebvre
Je vous souhaite une très belle fin de semaine poétique à votre mesure.
15/11 06:30Matriochka
Sur les ailes du temps je ne faisais que passer et je m'envole déjà, en vous souhaitant une belle soirée, pleine de douceur. A bientôt ami(e)s des mots et de la poésie :)
15/11 11:02Yuba
Bonjour Sylvain et Douceur ...bonjour aimable communauté :)

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 40 invités