Poncifs

Les prés verts, la mer bleue, sont des chromos d’usage.
La lune en son quartier, le soleil en surmoi,
La chaleur d’un chez-soi, le calme d’un visage,
Sont pour tous lieux communs. Pour tous ! Mais pas pour moi.

Je reste circonspect pour ne pas dire hostile
A ces mots flagorneurs voulant nous subjuguer
Trop apporteurs de modes il faut que je distille
Leur quintessence, ému, avant que de briguer.
Mansuétude hardie, d’être insurrectionnel…

Mais si je suis rebelle je reste admiratif
De tous ces subjonctifs, futurs, conditionnels,
Créant littérature, essai itératif.

Je les assemble alors manière personnelle
En les utilisant au mieux de leur non dit.
Et leur association deviendra ritournelle
Qui, si elle fait poème, ne fait pas l’érudit.

Et je m’émeus toujours d’un laxisme certain
Laissant pour habitude de jamais ne reprendre
Le mal dit, l’imparfait ,l’imprécis, le hautain
Admettant bien qu’ainsi on puisse se comprendre
Qu’en approximations pour décrire une vie
Qui, vous tenant au cœur ne devrait supporter
Ces onomatopées en corollaires obvies
Cachant ce mal de vivre qu’il faudra rempoter !

°°°
°

Charles SABATIER

10/12/2002

Écrit par CharlesSABATIER
Branleur MONDAIN.
Catégorie : Amitié
Publié le 04/11/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 04/11/2019 à 11:46:27
Une réflexion sur la poésie, comme elle se fait avec l'orthographe, la grammaire, la prosodie, etc, que je partage. D'abord la simplicité, viendra le temps de la maîtrise et des expériences, puis une nouvelle simplicité sera reconquise, plus à même de toucher, mais ayant passé au préalable par divers tamis et élaborations poétiques. Peut-être que pour être poète, il faut passer par tous les stades de l'histoire de notre poésie, afin de choisir ses modèles d'écriture. Après, il y a Verlaine comme il y a Mallarmé, et tant d'autres exemples ou précurseurs... Même Roussel, Jarry, ou Lautréamont portent des leçons... Merci à vous de penser et d'écrire cette poésie qui est vôtre, intensément.
jacou
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

17/11 02:16Yuba
Bonjour Daniel et Georges ...bon dimanche à vous tous ...ici ni pluie ni neige mais quel vent !
17/11 01:16jacou
Bon dimanche Daniel, et à tous un bon dimanche après-midi, attention à la pluie et à la neige.
17/11 07:49lefebvre
Beau et bon dimanche poétique à toutes et à tous
16/11 06:52Yuba
Merci Matriochka :)
16/11 06:47Matriochka
vous (tous)... avec un seul o ;) Mon clavier est pressé de passer en mode week-end :D
16/11 06:45Matriochka
Dans cette chaleur et cette douceur des mots poétiques, je vous souhaite une belle soirée, Assia, Daniel et voous tous, amis de la poésie :)
16/11 05:52Yuba
Bonjour Daniel , bonjour à tous ...contre le froid , on vous propose la douceur des mots , ici et maintenant !
16/11 09:25lefebvre
Je vous souhaite une très belle fin de semaine poétique à votre mesure.
15/11 06:30Matriochka
Sur les ailes du temps je ne faisais que passer et je m'envole déjà, en vous souhaitant une belle soirée, pleine de douceur. A bientôt ami(e)s des mots et de la poésie :)
15/11 11:02Yuba
Bonjour Sylvain et Douceur ...bonjour aimable communauté :)
15/11 09:46douceurdevivre
bonjour a tous .... bonne journée de Douceur .
15/11 05:11romantique
bonjour aux poètes que votre muse vous inspire!!...
14/11 07:50jacou
Bonsoir mesdames, vos échanges spirituels sont très plaisants à lire ! Thés chaud, tiède, glacé, à toutes les saveurs du monde liées.
14/11 05:38Matriochka
Dans le soir blanchi du manteau neigeux recouvrant la ville, je me retire également, non sans vous souhaiter à tous une belle et douce soirée, ami(e)s des mots poétiques :)
14/11 05:25Ombrefeuille
Qui a bu boira ;) Je me retire à pas feutrés sur mes chaussons de neige et m'en vais préparer un coin de douceur pour la soirée. A vous revoir :)
14/11 04:44Matriochka
Plutôt, oui ;) Ah zut, y en a plus, j'ai tout bu :D
14/11 04:33Ombrefeuille
Bonne idée, chère Matriochka ! A la russe, cela te va ? :)
14/11 03:43Matriochka
Bonjour ami(e)s de la poésie, entre les flocons de neige! C'est tout blanc ici, dans le sud-est, jusqu'au bord du Rhône :) Un vrai temps à boire du thé, justement, Ombrefeuille ;)
14/11 03:34Ombrefeuille
Non, décidément ... Y'a p't'êt' un bug ...? Tant pis ! Re-bonjour à tous et à chacun :)
14/11 03:33Ombrefeuille
Hep, le T ! Attaché au reste du mot ! Emerveillemen t :) Là, bien sage ...:)

Qui est en ligne