Le pêcheur

Le pêcheur a lutté contre vents et marées
Affrontant les humeurs et clameurs de la mer
Mais pouvait-il laisser son bateau amarrer
Au port, attendant l'accalmie, d'un ton amer

Il n’a pas le choix, car il doit gagner sa vie
Aller pêcher, remplir la cale de poissons
En laboureur des océans, pour sa survie
Il part prélever la poiscaille à l’hameçon

Et combien de marins ont rejoint les abysses
Les corps reposent dans les profondeurs marines
Ils sont devenus, tels les compagnons d’Ulysse
Des âmes subjuguées par les chants des sirènes !

Écrit par CRO-MAGNON
L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit ! Aristote. J'affirme que mes doutes me font réfléchir ! Olivier WERBROUCK
Catégorie : Amitié
Publié le 04/04/2021
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 04/04/2021 à 08:03:13
Oui un sacré métier ! beau, fougueux et puissant comme l'océan... Il faut avoir le goût du danger. Merci Olivier, je l'ajoute en favoris, c'est un poème qui me parle.
Asté
Posté le 04/04/2021 à 18:59:48
Bonsoir,

Bravo !

Au Titre, je me disais : Anguille sous Roche, on est au Mois du Poisson .; et non, ici, point d'Humour, mais bel Hommage à ces Hommes à qui on doit par ce Travail harassant, qui use, ou prend même la Vie, d'avoir sur nos Tablées, les Trésors Océans ..

Tout ton Art !
Amitié
FleuR-LyS ..
Lys-Clea
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/04 05:34orchidee
Merci Matriochka que la poésie ne te quitte jamais, car tu as une belle imagination, j'ai été contente de croiser ton chemin, Bisous Marie
19/04 05:04Matriochka
ou sans vent, disais-je :-D
19/04 05:04Matriochka
Bonjour Jacou, bonjour Yuba, merci à vous :) Bonjour à toutes les plumes bien inspirées, bonne semaine, avec le printemps de retour, au moins dans le sud. Après, ça dépend si vous préférez avec ou sa
19/04 05:01Matriochka
Administrateu r du site: Fluminis
19/04 11:48orchidee
alors qui est l'admisistrat eur
19/04 11:45jacou
Bonjour Assia !
19/04 11:45jacou
Orchidée, allez voir ailleurs si l'on y est ! :(
19/04 11:29Yuba
Bonjour Georges ...agréable lundi à tous , souriez , je vous apporte le printemps de Tanger 💐
19/04 11:26Yuba
Les modérateurs ne sont pas sous vos ordres !
19/04 11:24Yuba
Orchidee , personne ne vous retient , prenez vous même vos textes et partez ...pour la suppression du compte vous êtes obligée de passer par l'administrateur , envoyez lui un mp et attendez, comme fait tout le monde !
19/04 09:57orchidee
aux modérateurs, vous commendez vraiment à me pomper l'air, avec vos messages privés, et je vous ordonne de tous enlever je ne veux plus exister sur ce site, je crois que vous parlez français aussi, je me fais bien comprendre,
19/04 07:52jacou
Bonjour vous tous ! Bon début de semaine, et vivement le printemps (du moins en France, où le froid s'attarde en avril ) !
18/04 10:15Edelphe
Bon dimanche à tous
18/04 09:22orchidee
merci les modérateur enfin mes poèmes sont retirés adieu
17/04 04:47Matriochka
Bonjour Daniel, Syntax, Iloamys... et toutes les belles plumes bien insspirées! Bon et beau weekend poétique à chacun(e)! :)
17/04 08:39lefebvre
Bonjour, les poètes, je vous souhaite une belle fin de semaine, avec toute mon amitié
15/04 11:23Syntax_Error
Oui, moi aussi, c'est celui qui a retenu mon attention.
15/04 11:22Iloamys
J'ai adoré
" Il y a dans sa chevelure,des échos de batailles
des chavaliers fantasques et des soldats de paille. "
Frédéric Serenne.
15/04 11:20Iloamys
C’est très agréable effectivement .
Ça aide un peu pour la confiance en soi.^^
Merci .
15/04 11:16Syntax_Error
"Ainsi toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle, emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
Jeter l'ancre un seul jour ?"

Alphonse de Lamarti

Qui est en ligne