Mea culpa !

J’ai choisi de mourir et renaître en vampire
Fuir le jour et embrasser les mortels soupirs
De la nuit, ne plus sentir la chaleur du corps
Les émois du cœur, pour un avenir si gore.

En un baiser mortel, tout en perdant mon âme
Je survis par le sang, surtout celui des femmes
Don Juan des enfers, les crocs si acérés
Je les sens palpiter, leur regard sidéré.

Et quand survint le noir, il est temps de partir
De retourner dans mon cercueil, obscurs martyrs
Que mes victimes, je prends leur vie, sans vergogne
Pour oublier, la puanteur de ma charogne.

Moi qui suis damné ! D’être immortel et vampire !
Que m’importe la mort, les ravages du temps
Car je ne peux point mourir, juste m’assoupir
Je me vomis, de jouir d’un corps de mutant.

Revoir poindre le jour d’un soleil éclatant
Ressentir à nouveau les émois de mon cœur
Je ne puis accéder à ces plaisirs si plaisants
Condamné au sort, de souffrir d’un crève-cœur !

J’ai voulu l’éternité, j’ai eu solitude
Et l’enfer ! Dans ce caveau, pensant à ma vie
Je n’avais que soupirs, tout était lassitude
J’ai vendu mon âme à Satan, je suis maudit !

Je pleure l’amour immortel, des larmes de sang
Coulent le long de mes joues blanches et blafardes
Car moi vampire ! J’ai perdu l’aimée, impuissant
Quel cruel sort, j’en veux à mort à la camarde !

Je me rappelle des folles nuits, d’aventure
Quand nous allâmes à deux, les crocs aiguisés
Mordre la chair savoureuse des créatures
Plonger dans le cou des humains épuisés.

Déguster ces succulents repas, ressentir
Palpiter la vie qui part en quelques instants
Tenir dans les bras, ces pauvres poupées de cire
Hélas ! Ma compagne est partie vers le néant !

Minuit, je sors de ma torpeur crépusculaire
Je détends la mâchoire et muscles maxillaires
Un goût âpre dans la bouche, les incisives
Veulent sortir soudain de leur langueur oisive.

Etre vampire n'a pas de côté romantique
L'immortalité a cet aspect pathétique
La Mort embrasse la vie, de ses longs baisers
Fatals, elle n'a jamais l'esprit apaisé.

Chasse à l'humain, perpétuel rituel
Le travail artisanal, surtout manuel
J'aime planter les crocs aiguisés dans le cou
De mes proies qui meurent d'effroi à tous les coups.

Aucun sentiment, ce ne sont que des poupées
Que le garde manger et j'en fais mon souper
De succulents repas, parfois assaisonnés
De sang coagulé, jamais empoisonné !

Le forfait accompli, repu de l’élixir
La nuit m’appartient, c’est tout mon univers
Le royaume des ombres, aux visages de cire
Les corps exsangues ne sont que des faits-divers.

J’ai beau être un revenant, une créature
Aux mœurs si douteuses mais j’ai aussi un cœur
Même si cela n’est pas dans ma vraie nature
Aimer ! Pour les femmes, je n’ai point de rancœur.

Comment déclarer cet amour que j’ai en moi
Pourrais-tu chérir, moi qui donne que la mort
J’ai des sentiments qui me mettent en émoi
Cause perdue qui me laisse à mon triste sort !

Écrit par CRO-MAGNON
L'ignorant affirme, le savant doute, le sage réfléchit ! Aristote. J'affirme que mes doutes me font réfléchir ! Olivier WERBROUCK
Catégorie : Amitié
Publié le 09/06/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 09/06/2019 à 16:54:12
J'ai beaucoup aimé cette longue lecture , art-isanale, bien menée et même touchante au final...
J'espère que ce vampire troublera un jour autrement sa victime ...
Bravo Olivier !
Yuba
Posté le 13/06/2019 à 09:55:14
merci Assia
CRO-MAGNON
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

17/09 08:18Belle de jour
Bonjour à tous et à toutes et à vos plumes...
17/09 04:38marinette
qui êtes-vous invités 66 des veilleurs permanents
16/09 09:23Yuba
Bonjour Belle ...bonjour marinette et les 66 invités :)
16/09 07:12Belle de jour
Bonne semaine à tous et toutes
16/09 07:10Belle de jour
Un vers, deux vers... et un poème
15/09 11:39jacou
Bon dimanche à tous, bonjour Belle de jour
15/09 05:55Belle de jour
Bon dimanches à toutes et à tous sous le soleil
14/09 11:55marinette
je vous invite tous à aller continuer le poème succession sur le forum
14/09 10:34jacou
Bonjour Belle. Oui, bien beau week-end à tous, partout !
14/09 06:43Belle de jour
Et un beau week end s'annonce. Très bon week end ami (e)sur de la poesie
13/09 11:39Yuba
Bonjour Georges et Belle ...bonjour les poètes et poétesses qui forment par leurs mots ce bel espace commun ...
13/09 09:31jacou
Bonjour à vous tous, bonjour Belle en ce vendredi
13/09 05:04Belle de jour
Le week end s'annonce. Bonne journée à tous et à toutes
12/09 11:09Yuba
Bonjour Belle , bonjour et agréable journée à toutes et à tous ! :)
12/09 06:18Belle de jour
Jeudi, la semaine tire à sa fin bonne journée à tous. Belle
11/09 11:44Yuba
Bonjour Eliosir et Belle ...bonjour aimable compagnie !
11/09 10:15eliosir
Petit passage (trop rapide) juste pour vous souhaiter une magnifique journée et pour vous dire que je pense à vous.
11/09 06:13Belle de jour
Un mot, puis un autre, un vers et finalement un poème. C'est tout ce que je vous souhaite en ce mercredi ; ainsi qu'une bonne journée
10/09 07:57Yuba
Bonsoir tout le monde ! :)
10/09 11:30jacou
Bonjour à Belle et à tous nos poètes ici rassemblés, passants...

Qui est en ligne