Vous trouverez ma mort au bout de la jetée
Dans son fiacre pluvieux où s’ancrent les passions,
Sur un grand échiquier, vous la verrez penchée
Préparer ses deux fous qui vaincront ma raison.

Mais laissez-moi alors poursuivre mes délires
Au casino marron hanté de revenants
Et de spectres vitreux qui pincent une lyre,
Puis, pendent la diva avec acharnement.

J’irai investiguer la villa aux mystères
Et son portier manchot qui hèle les taxis
Afin de retrouver l’envoûtante sorcière
Aux abords de minuits, dans le bal des maudits.

On verra des éclairs frapper le cimetière,
Des momies en fureur chasser les fossoyeurs,
Quelques cambrioleurs munis de cimeterres
Chercher dans les caveaux le magot des squatteurs.

Je suivrai en secret la cavalcade folle
Des ombres enchantées de rêveurs impunis
Traqués par les espions de nations de bignolles
Qui jamais ne pourront verdir un paradis.

Enfin, je fumerai dans les pompes funèbres
Des havanes roulées aux doigts des disséqueurs
Avant de somnoler sur le croupe d’un zèbre
Et d’inviter la lune à grands coups de liqueur.

Vous trouverez ma mort aux bouts de ces aiguilles
Qui tricotent mon temps depuis mes jeux d’enfants,
Elle vous sourira de ses dents en saillie
En fredonnant ravie quelques lieder poignants.

Écrit par Banniange
Il faut habiter le monde comme un poète
Catégorie : Evasion
Publié le 06/06/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 07/06/2019 à 03:07:32
Fin somptueuse à tous les sens du terme, pour cette balade aux pays des pendus, fumeurs de havanes qui s'gourrent et s'barrent devant les grands cimeterres sous la lune ! Banniange, tu es un chef d'orchestre fantastique, puisse le public emplir tes salles de concert poétique. Dans mes favoris ce poème terrible, aux deux sens du terme...
jacou
Posté le 07/06/2019 à 07:55:22
merci jacou, oui, j'ai déjà une proposition de concert dans une église désaffectée avec des malentendants constitués d'anciens ténors politiques et d'économistes qui comme tout le monde le sait affirment aujourd'hui que leur prévisions d'hier ne se réaliseront pas demain!
Banniange
Posté le 07/06/2019 à 17:46:48
Poésie magicienne !
Par ce qu'elle fait découvrir comme un univers fictif et enchanté avant de suivre le narrateur vers la destination finale de son voyage ...
Merci Babel !
Yuba
Posté le 13/06/2019 à 09:00:34
Merci Yuba !
Banniange
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

14/08 08:11Banane
Il y a un jeu de mots !
14/08 07:57creature
Le bonnet d'âne pour Banane !
14/08 07:57creature
Non, au piquet ! ;-)
14/08 07:51Banane
Je vais aller à l'étude tirer l'affaire au clair !
14/08 07:10creature
Bonjour Banane, tu as dû supprimer un poème qui devait être prévu pour demain. Peut-être un doublon ? car tu en as eu un, j'ai vu, à un moment.
14/08 07:04Banane
Ah, en fait ça a mis trois ans à s'ouvrir ,je lis !
14/08 07:03Banane
Ce serait bien qu'on nous fasse un résumé, je ne comprends pas tout !
14/08 07:02Banane
Tiens, pourquoi deux jours les poèmes maintenant?
14/08 07:02Banane
Salut à tous !
13/08 09:18creature
Histoire d'avoir la pêche
13/08 09:18creature
Je te propose, Banane, d'écouter Téléphone.
13/08 09:14creature
Pour le coup, c'est très terre à terre.
13/08 09:13Banane
Même pas, j'ai reçu ma fille
13/08 09:06creature
C'était pour qu'on te voit, avoue ;-)
13/08 09:06Banane
C'est réparé
13/08 09:06creature
Salutations Banane ! :-)
13/08 09:05Banane
AH? MA TOUCHE EST COINCEEE
13/08 09:04Banane
SALUT LES POETES
13/08 09:03creature
Ça m'avait surprise à l'époque
13/08 09:03creature
Je m'en souviens très bien oui... un jour tu as écrit sur un papillon, et c'était beau :-)

Qui est en ligne