Une bulle sur l'eau vive,
Voilà ta vie qui passe !
Elle brille un instant, puis s'efface
Comme une étoile à l'aube !

~~
Qui connaît le secret de ce tisserand ?
Il a tendu mille fils sur la trame du karma.
De la Terre jusqu'au Ciel sur son métier il tisse,
Avec Soleil et Lune pour navette du Souffle.
 
Et il tisse toujours, quand aura-t-il fini
Le voile immaculé de l'Esprit ?
Fil fin ou fil grossier, bon ou mauvais karma,
Dit Kabir, il tisse avec amour l'Ultime Réalité !

~~
 
Etrange en vérité est la quête d'Amour :
Qui la narre n'en connaît point la fin ;
Qui la connaît devient muet,
Et du merveilleux conte il ne peut souffler mot !

~~
 
Mes yeux seront la chambre et mes prunelles la couche :
Baisse, le jour de tes noces, le rideau de tes cils
Pour cacher ton amour et mieux gagner Son cœur !
 
~~

Sources :
Extrait du livre "CENT HUIT PERLES. Kabir. Anthologie de poèmes" - Traduction de l'hindi et présentation par Yves Moatty. Editions "Les Deux Océans" 1995.

Écrit par Babel
Il n'y a qu'un oiseau qui se renouvelle et se redonne à lui-même la vie; les Assyriens l'appellent phénix.
Les Métamorphoses, XV, 392 de Ovide
Catégorie : citations
Publié le 08/01/2018
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 08/01/2018 à 21:14:43
J'adore l'essence de cette poésie...le dernier "Quatrain" en est pour moi la plus authentique des signatures...merci pour ce riche partage Babel !

Amitiés
yubanca
Posté le 09/01/2018 à 07:12:45
Hey Babel ça va ?

Ton dernier tercet me fait penser à plein de choses ... Que j'avais écrites ...
C 'est la fleur au fusil qu un marginal fou tire ton portrait à l encre de son sang ,
Du terril de tes yeux à la prunelle de ses sentiments il n y a qu un aveu et sa jure ....

En fermant les yeux je m entends penser avec prétention : les promesses deviennent parjure au fil du temps ...
Masha
Posté le 09/01/2018 à 18:28:23
Merci Yubanca .. Au plaisir

Bonjour Masha ça va et toi ??

Evitons donc les promesses et les prometteurs ..

Au plaisir
Babel
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/11 07:03lefebvre
Bonjour Olivier
20/11 07:00CRO-MAGNON
Bonjour Daniel
20/11 06:47lefebvre
Un bonjour toujours, malgré ce petit matin froid et pluvieux.
19/11 08:46yeshua
merci père dodu
19/11 08:46yeshua
je reviens en force avec un chouette poème à dimension christique
19/11 10:41Yuba
Bonjour Georges, bonjour Zigzag..bonjo ur aux rêveurs d'évasions sans frontières...
19/11 08:08jacou
Bonjour à tous, ouvrez-nous encore ce jour le vaste domaine de vos poésies !
18/11 06:30Zigzag
Perdu des poemes écrits à la main, donc un peu de mauvaise humeur passagère
18/11 06:29Zigzag
Salutations!
18/11 03:17jacou
Bonjour Assia, Daniel, Marine.
18/11 02:13grêle
Je vous souhaite sur icetea un excellent dimanche gorgé de poésie chaleureuse
18/11 11:54lefebvre
Bon dimanche ensoleillé à toutes et à tous
18/11 10:20Yuba
Bonjour et excellent dimanche à toutes et tous ..ici il s'entame sous musique pluviale ...
18/11 09:44jacou
Bon dimanche.
18/11 12:32jacou
Puisses-tu revenir parmi nous bientôt, te blottir au cœur de toi, et faire rayonner la lumière de ta générosité et de ta gentillesse qui nous a illuminée ici.
18/11 12:30jacou
Bonsoir douce Suane, je te souhaite une nuit consolatrice. Les épreuves de la vie que nous surmontons élèvent nos âmes en êtres de lumière...
18/11 12:16suane
Belle et douce lumineuse nuit...Prenez soin de votre âme... Amicalement.
18/11 12:15suane
Bonsoir à tous, je m'absente quelque temps afin d'accompagner un être cher sur le chemin de la consolation, éclairer son présent jusqu'à devenir une étoile...
17/11 10:58jacou
"Ce sont amis que vent emporte / Et il ventait devant ma porte..." (Rutebeuf)
17/11 10:49jacou
Bonjour ami(e)s que la poésie transporte, et il poétisait devant ma porte...

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 59 invités