Un enfant joue dans l'herbe. Dans le coin de l'azur une étoile. Mais dans quel iris brillera t elle ?? Si une larme d'azur doit mouiller l'obscurité, elle sera une aurore dans l'abime infinie de la nuit. Celle qui aime dévorer tel le ver vorace, les rayons dorés. On voit l'azur chavirer et ses nuages déserter. Mais depuis la terre un rire innocent retentit entre les brindilles. Pour annoncer à la vie qui s'enfuit. Je suis passé par là. Sans te dire non. Sans te dire oui. Sans orgueil ni ressenti. Le draps écumant de la mer c'est l'azur inversé .. Avec ses nuages .. Avance l'homme sans âge .. Par la Mère dont nous sommes chaire .. Son draps d'humus lui témoignera de ses pas, l'infatigable cycle des renaissances .. Là où il s'est oublié, entre les brindilles ... Un enfant joue dans l'herbe. Dans le coin de l'œil, avec un sourire, une larme scintille..

Écrit par Babel
Il n'y a qu'un oiseau qui se renouvelle et se redonne à lui-même la vie; les Assyriens l'appellent phénix.
Les Métamorphoses, XV, 392 de Ovide
Catégorie : citations
Publié le 16/11/2017
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 16/11/2017 à 20:49:04
J'aimerais penser que vous avez écrit un beau poème d'inspiration sumérienne, Babel... C'est une très belle écriture.
jacou
Posté le 16/11/2017 à 20:56:31
Un grand merci Jacou.
Babel
Posté le 17/11/2017 à 09:35:10
Si beau ...tout nuancé de vie de mort ... un peu mystérieux
MARIE L.
Posté le 17/11/2017 à 12:08:49
j'ai aimé cette lecture ...une prose poétique qui apporte une indicible beauté mystérieuse...oui !

Amitiés
yubanca
Posté le 17/11/2017 à 14:24:18
Merci ..
Babel
Posté le 17/11/2017 à 21:39:14
Belle mise en scène. Merci Babel. Je rejoins Marie L, le mystère demeure.
suane
Posté le 18/11/2017 à 08:08:58
Merci Suane
Babel
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

20/11 09:25jacou
Bonjour Daniel, Olivier, et tous les invités conviés à la vaste table de la poésie !
20/11 07:03lefebvre
Bonjour Olivier
20/11 07:00CRO-MAGNON
Bonjour Daniel
20/11 06:47lefebvre
Un bonjour toujours, malgré ce petit matin froid et pluvieux.
19/11 08:46yeshua
merci père dodu
19/11 08:46yeshua
je reviens en force avec un chouette poème à dimension christique
19/11 10:41Yuba
Bonjour Georges, bonjour Zigzag..bonjo ur aux rêveurs d'évasions sans frontières...
19/11 08:08jacou
Bonjour à tous, ouvrez-nous encore ce jour le vaste domaine de vos poésies !
18/11 06:30Zigzag
Perdu des poemes écrits à la main, donc un peu de mauvaise humeur passagère
18/11 06:29Zigzag
Salutations!
18/11 03:17jacou
Bonjour Assia, Daniel, Marine.
18/11 02:13grêle
Je vous souhaite sur icetea un excellent dimanche gorgé de poésie chaleureuse
18/11 11:54lefebvre
Bon dimanche ensoleillé à toutes et à tous
18/11 10:20Yuba
Bonjour et excellent dimanche à toutes et tous ..ici il s'entame sous musique pluviale ...
18/11 09:44jacou
Bon dimanche.
18/11 12:32jacou
Puisses-tu revenir parmi nous bientôt, te blottir au cœur de toi, et faire rayonner la lumière de ta générosité et de ta gentillesse qui nous a illuminée ici.
18/11 12:30jacou
Bonsoir douce Suane, je te souhaite une nuit consolatrice. Les épreuves de la vie que nous surmontons élèvent nos âmes en êtres de lumière...
18/11 12:16suane
Belle et douce lumineuse nuit...Prenez soin de votre âme... Amicalement.
18/11 12:15suane
Bonsoir à tous, je m'absente quelque temps afin d'accompagner un être cher sur le chemin de la consolation, éclairer son présent jusqu'à devenir une étoile...
17/11 10:58jacou
"Ce sont amis que vent emporte / Et il ventait devant ma porte..." (Rutebeuf)

Qui est en ligne

  • Modérateurs :
  • jacou
  • Et aussi :
  • 60 invités