"Là encore, Capitaine avait raison. Il détestait ce verbe "essayer". Je lui avais promis d'essayer de faire un reportage sincère. Il s'était emporté.

« Il y avait ce père et sa fille, les Mésidor. On les appelait "le couple". Y avait aussi une mère, mais elle ne comptait pas. La fille avait toujours raison. Contre sa mère. Contre la nounou, les servantes, les instituteurs, les hommes, les profs de la fac. Contre les passants qui l'avaient regardée avec des yeux méchants quand elle était petite. Contre le deuxième enfant que la mère n'avait jamais eu parce que le père ne voulait pas. Contre les médecins et le bon sens qui suggéraient qu'elle mangeait trop et devait faire les choses par elle-même. Contre les employés et partenaires du petit commerce du père. Contre les passants qui continueraient de la regarder avec des yeux méchants parce qu'elle avait beau vieillir et prendre du poids, pour le père et pour elle, elle restait petite.

Quand des amis en parlaient au père, il leur répondait qu'il essayait de la rendre autonome. Elle avait passé la quarantaine qu'il essayait encore. On a beau essayer de vivre éternellement, la mort finit par advenir. Quand il ne fut plus là pour essayer, c'était déjà trop tard pour elle d'essayer de se faire des amis, de grandir, gérer seule l'entreprise familiale, faire la paix avec sa mère et le reste du monde, être humaine tout simplement.

Essayer, c'est un verbe très paresseux quand il s'agit d'actions qui relèvent de la décision. Les choses du gré ne s'essayent pas, elles se réalisent. Si quelqu'un te demande la lune, tu peux dire que par amour, sans être certaine de réussir, tu vas quand même essayer. La lune ne dépend pas de toi. Elle a sa fierté et garde ses distances. Tu peux sauter très haut et ne jamais l'atteindre. Mais si quelqu'un te demande de lui tendre la main et que tu n'es pas invalide, si tu dis "essayer" c'est que tu te fous de sa gueule. Ta main, elle est à toi et bouge sous ton contrôle. En bien comme en mal, si ces mots veulent dire quelque chose, on est souvent ce qu'on décide. Et je pleure ou je crache sur qui passe son temps à essayer de choisir. »"

Extrait que j'ai trouvé tellement poétique et surtout, une leçon de vie, du roman "Ne m'appelle pas Capitaine" de Lyonel Trouillot (littérature haïtienne), page 42. Des mots qui me resteront longtemps...

Écrit par Asteroidea
Un temps pour se perdre,
Un temps pour aimer
Catégorie : Citation
Publié le 12/02/2021
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 12/02/2021 à 18:44:17
merci pour ce partage
Edelphe
Posté le 12/02/2021 à 19:12:40
Merci à toi et bisous
justine
Posté le 12/02/2021 à 20:22:15
tes mots sont fascinants et sensibles! cette existence dans son univers
cruel et si difficile! le quotidien toujours sous le jugement des autres! est une épreuve !j'ai apprécié ma lecture! en favori ! bonne soirée! prends soin de toi !au plaisir de te lire !merci !amitiés romantiques et vives :) bisous :)
romantique
Posté le 12/02/2021 à 21:15:57
une belle lecture, merci

Orchidee
orchidee
Posté le 13/02/2021 à 11:59:54
Merci à tous (-: j'ai bien pensé à toi Justine en le publiant car l'écriture de Lyonel Trouillot capte toutes les nuances nécessaires pour accrocher le lecteur, comme tu sais le coucher aussi, encre sensible sur papier.

Au plaisir de vous lire chacun(e)
Asteroidea
Posté le 13/02/2021 à 17:31:36
Un texte fort, d'où il y a une profonde réflexion à tirer, notamment sur la relation humaine, sur ce que nous y mettons de nous-même, et jusqu'à quel point, ainsi que sur l'engagement envers l'autre, malgré toutes les vicissitudes que la vie impose.

Merci beaucoup, ma belle, pour ce partage d'une grande puissance.
Un envol de bises toutes amicales pour toi :-) ***
Matriochka
Posté le 14/02/2021 à 17:55:35
Merci ma belle d'avoir lu et ressenti les mots de Lyonel Trouillot. Heureuse que ce partage soit si bien accueilli ! Bises amicales (-:
Asteroidea
Posté le 14/02/2021 à 18:29:54
Bonsoir,

Bravo et merci pour ce Partage .. lire sous les mots de cette Histoire .. et de temps en temps , dans notre propre Vie, y repenser , ne pas essayer , mais le Faire !

LyS ..
Lys-Clea
Posté le 14/02/2021 à 18:36:22
Exact Lys... Merci et belle soirée à toi
Asteroidea
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

19/04 05:34orchidee
Merci Matriochka que la poésie ne te quitte jamais, car tu as une belle imagination, j'ai été contente de croiser ton chemin, Bisous Marie
19/04 05:04Matriochka
ou sans vent, disais-je :-D
19/04 05:04Matriochka
Bonjour Jacou, bonjour Yuba, merci à vous :) Bonjour à toutes les plumes bien inspirées, bonne semaine, avec le printemps de retour, au moins dans le sud. Après, ça dépend si vous préférez avec ou sa
19/04 05:01Matriochka
Administrateu r du site: Fluminis
19/04 11:48orchidee
alors qui est l'admisistrat eur
19/04 11:45jacou
Bonjour Assia !
19/04 11:45jacou
Orchidée, allez voir ailleurs si l'on y est ! :(
19/04 11:29Yuba
Bonjour Georges ...agréable lundi à tous , souriez , je vous apporte le printemps de Tanger 💐
19/04 11:26Yuba
Les modérateurs ne sont pas sous vos ordres !
19/04 11:24Yuba
Orchidee , personne ne vous retient , prenez vous même vos textes et partez ...pour la suppression du compte vous êtes obligée de passer par l'administrateur , envoyez lui un mp et attendez, comme fait tout le monde !
19/04 09:57orchidee
aux modérateurs, vous commendez vraiment à me pomper l'air, avec vos messages privés, et je vous ordonne de tous enlever je ne veux plus exister sur ce site, je crois que vous parlez français aussi, je me fais bien comprendre,
19/04 07:52jacou
Bonjour vous tous ! Bon début de semaine, et vivement le printemps (du moins en France, où le froid s'attarde en avril ) !
18/04 10:15Edelphe
Bon dimanche à tous
18/04 09:22orchidee
merci les modérateur enfin mes poèmes sont retirés adieu
17/04 04:47Matriochka
Bonjour Daniel, Syntax, Iloamys... et toutes les belles plumes bien insspirées! Bon et beau weekend poétique à chacun(e)! :)
17/04 08:39lefebvre
Bonjour, les poètes, je vous souhaite une belle fin de semaine, avec toute mon amitié
15/04 11:23Syntax_Error
Oui, moi aussi, c'est celui qui a retenu mon attention.
15/04 11:22Iloamys
J'ai adoré
" Il y a dans sa chevelure,des échos de batailles
des chavaliers fantasques et des soldats de paille. "
Frédéric Serenne.
15/04 11:20Iloamys
C’est très agréable effectivement .
Ça aide un peu pour la confiance en soi.^^
Merci .
15/04 11:16Syntax_Error
"Ainsi toujours poussés vers de nouveaux rivages,
Dans la nuit éternelle, emportés sans retour,
Ne pourrons-nous jamais sur l'océan des âges
Jeter l'ancre un seul jour ?"

Alphonse de Lamarti

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 58 invités