Joy

Dès ce jour, le premier, nous nous sommes trouvés,
A ce jour, le dernier, nous avons perduré.
Est-ce amour ? Amitié ? Deux âmes sœurs révélées ?
Peut-importe de nommer cette entente éprouvée.

Cette conquête, de valeur, fit sans doute un peu peur
Aux foutus qui déplorent un peu tout sauf leurs tors ;
Décorant leurs erreurs sans une once de pudeur,
Ils n’y voient que leurs pleurent et ignorent ceux des leurs.

Sortons donc de nos vies tout ces gens qui ignorent
Que depuis, dans ma vie, vit ce parfum d’ailleurs.
Que toi seul, mon amie, fit éclore en mon cœur
Des jardins inouïs, Babylone seule en pleure.

Peut-importe que la vie nous enrobe de sursis,
L’éphémère, lui, ne nuit, qu’aux vivants abrutis.
Eux seuls jugent, apprentis, qu’à un corps rien ne suis ;
Mais ces gens, appauvris, ignorent tant de la nuit…

Tu trouveras, en mes bibles et croyances Athées,
Toujours un peu de moi au composé passé.
L’idée même, qu’elle même, seule survit au passé ;
Qu’importe donc les vautours et nos corps trépassés.

Il n’existe point de jour ou une goûte de pluie
Ne fait faire demi-tour à mon sourire ravi.
Il y a bien, j’en déduis, à ce nouvel amour,
Une empreinte définie dessinant tes contours.

Nul rapport au sanguin, j’en vomis même l’idée,
Car tu es tellement loin de n’être qu’une obligée…
Allons donc transcender leurs visions arrêtées
De ce qu’est un amour en nul point marchandé.

Nous verrons ce que dit ce futur sans promesse
De nos jours qui confessent notre nous qui progresse.

Dès ce jour, le premier, tu as touché mon cœur,
A ce jour, le dernier, tu y réside encore.

Écrit par Agiades
"Les plus belles découvertes cesseraient de me plaire si je devais les garder pour moi." Sénèque
Catégorie : Amour
Publié le 13/08/2019
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 13/08/2019 à 22:05:09
C'est dit sans détour : les mauvais coucheurs sont avertis. Ici, l'amour règne sans chichis, qu'on se le dise. J'apprécie ce poème qui ne se paie pas de mots. Merci Agiades pour ce ton là, sérieux et un peu désinvolte, en même temps !
jacou
Posté le 20/08/2019 à 17:16:05
"Attention au troisième élément perturbateur" : une phrase que j'ai entendue comme conseil récent donné à un jeune couple ; elle s'accorde bien à ce poème aussi ...
Bravo Agiades , j'apprécie beaucoup ma lecture !
Yuba
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

06/12 03:31jacou
Bonjour aux invités du vendredi, la semaine finit en beautés poétiques, avec flocons de neige au nord et petit crachin. Et, comme la poésie nous requiert toute, le temps passe sur nous.
05/12 09:49Matriochka
Maintenant, ma plume est de noouveau encline à la dance! ;) :D
05/12 09:48Matriochka
Aaaah merci Georges! Vous êtes un modo en or :) Bien noté la procédure de correction... pour la prochaine fois ;)
05/12 07:06jacou
Ce sont nos amis québécois qui doivent être plus sévères avec la "dance" lol
05/12 07:05jacou
Corrigé, en tout cas, selon votre vœu. Vous avez l'onglet bleu "Modifier" en contrebas à droite de la fenêtre de publication, si vous souhaitez modifier un titre ou un poème.
05/12 07:03jacou
Bonsoir Matriochka :) Ce n'est vraiment rien, en plus la "dance" passe bien en français, où l'on dit "dance floor" ou catégorie musicale de "dance"...
05/12 06:40Matriochka
... à tout le monde ;)
05/12 06:37Matriochka
Toutes mes excuses pour l'affreuse faute dans le titre de mon poème "Une danse", confusion avec l'anglais que je parle souvent. Je souhaiterais la corriger, mais je ne sais pas faire. Bonne soirée (bien fraîche!) à tou
05/12 04:30Zigzag
Et au moins, c'est du repos de gagné
05/12 04:30Zigzag
vive la grève !
05/12 04:16Ombrefeuille
Ce jour de grèves et manifs a commencé en fanfare, avec mon réveil qui n'a pas sonné. Ce lâcheur m'a "volé" une bonne heure ! ;)
05/12 04:15Ombrefeuille
Bonjour à tous et à chacun ! Heureuse de revenir vous voir, après une période où la fatigue s'est fait sentir ...
05/12 03:46jacou
Bonjour à tous, peuple d'Icetea naturellement poète. Journée de froidure qui revigore : protégez-vous !
04/12 05:18Matriochka
Bonsoir Yuba, Georges, Rose et tous les amis de mots poétiques ;) Entre le jour qui finit et la nuit qui déjà s'avance, que votre soirée soit douce et poétique :)
04/12 08:03Yuba
Et regardez le jour qui la suit...bonjou r Georges bonjour à tous :)
04/12 04:14jacou
Entendez la "douce nuit qui marche" (Baudelaire)…
03/12 08:49roserose
Douce nuit à tous
02/12 07:02Yuba
Bonsoir Matriochka et Ombrefeuille , ravie d'avoir de vos nouvelles :)
02/12 02:58Matriochka
Petit message d'Ombrefeuill e pour vous tous: elle ne vous oublie pas, elle reviendra bientôt ;)
02/12 02:57Matriochka
Désolée de répondre si tard aux derniers commentaires reçus, pas pu me connecteer ces jours récents. J'y cours de ce click ;)

Qui est en ligne