Les Cheveux du temps

Oh les cheveux du temps sont tout se qui s’emmêle
Au moindre coup de vent, à ces battements d’elles :
Un sourire, une jambe - notre cœur est griffé -
Pas le temps de comprendre, on est ébouriffé

Les femmes sont pareilles, je crois bien, que les hommes
Mais leurs cheveux à elles sont un petit peu comme
Aux plages de ces ils où l’on pose le pied
Tout ce sable qui brille quand on les a quittés :

Il pique un peu les yeux et crisse dans leurs vers,
Il a ce goût de chaud qui ressemble à l’hiver
Quand, la nuit, au désert, le ciel se constelle

Chacune alors choisit, d’Andromède ou d’Orion,
Cette étoile qui luit dans la constellation
Et fredonne des airs comme on en chante aux stèles

Aubépin des Ardrets

Écrit par AdA
Mais avant de goûter
La chaleur de la chair
Je veux être hébété
D'esprit tranchant et clair
Catégorie : Amour
Publié le 04/10/2020
Ce texte est la propriété de son auteur. Vous n'avez en aucun cas le droit de le reproduire ou de l'utiliser de quelque manière que ce soit sans un accord écrit préalable de son auteur.
Poème Précédent

Partager ce poème:

Twitter

Poème Suivant
Commentaires
Annonces Google
Posté le 04/10/2020 à 11:48:20
Et vous démélez tout ça pour nous avec brio.
Merci AdA.
:-)
Iloamys
Posté le 04/10/2020 à 15:12:04
Une histoire du cheveu toute originale ...

Un sonnet très agréable à lire

Merci et bravo Aubépin !
Yuba
Posté le 05/10/2020 à 15:47:28
Comme sur les cheveux d'une comète , une poésie qui bat au rythme du temps
fee-de-ble
Posté le 07/10/2020 à 11:37:52
@Iloamys : merci ;-)
@Yuba : Le titre est sans doute un brin racoleur, j'en conviens (Les Chevaux du temps, Supervielle), mais que faire quand le poème se présente de la sorte ? Merci pour ce passage ;-)
@fee-de-ble : merci pour ce commentaire ;-)
AdA
Posté le 07/10/2020 à 14:35:54
Tifologie brumeuse

Ramasse un peu la balayette
Les restes des malentendus
Tombés de mes oreilles
Certes tu n’es qu’une coiffeuse
Tu fais table rase
De tout ce qui dépasse
Mais ma chère ta cultivation
Maniaco interdépendantiste
Nuit à ma sociablilité
Je suis un peu hautiste
Et lorsque nous rions à cheveux déployés
Je vois bien tes ciseaux pointer leur tête lourde
Donc fais gaffe mommy à désinterpréter
Les petits mècheloups qui chutent de ma tête
Céphalopode on dit
Quoi que dis-tu
Je disais mais laissons
Il est temps de rincer
Nos opinions légères
Dans le bac à poussière
Qui pend à ma cloison
Nasale mortifère
Hum tu sens bon
Black opium me dit-elle
En secouant légère ses glorieux abandons
Desperate I am dis-je coucourlifère
Elle avait des bottes aux pieds
Et moi des somnifères
Mais nous rîmes beaucoup
Qui rit le vendredi
Rimera samedi
Et donc je vous le dis
Me voici rajeunie
Requinquée raplapla
Et je vais de ce pas
Faire dodo au lit
Arrivederci !

Marine
Vendredi 28 décembre 2018
18h30
justine
Commentaires
Annonces Google
Ajouter un Commentaire
Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?

S'identifier

Login
Password
Etre visible
Mot de passe perdu

Rechercher un poème


recherche avancée

Tribune libre

29/10 04:05Matriochka
Je disais donc... bon courage à tous, prenez bien soin de vous ;)
29/10 04:04Matriochka
Bonjour Justine, Jacou et toutes les belles plumes :) Ce soir les poètes seront de nouveau confinés, mais la poésie, elle, restera toujours libre de s'exprimer. Puisse-t-elle nous apporter son souflle! Bon coourage à tous, pren
29/10 02:54justine
dormez rêvez je veille
28/10 12:32jacou
Bonjour Matriochka, et vous tous. Avant le grand renfermement, très probable, en France, je vous souhaite un courage défiant toutes les épreuves, peuple des poètes ! :)
27/10 04:20Matriochka
Bonjour Yuba, Jacou et toutes les belles plumes :) Profitons du beau sourire de la poésie, étant donné que nous devons dissimuler le nôtre sous des masques ;)
27/10 02:46jacou
Bonjour Assia. Bonjour à tous, amis de la poésie, amis des heures gagnées !
27/10 10:21Yuba
Belle journée de mardi à vous toutes et tous chers poètes ! :)
26/10 09:41jacou
Bonsoir Daniel, Marquisa. Bonsoir à tous, poétesses et poètes qui mettez des mots sur les choses en temps de détresse.
26/10 07:48marquisa
Bonjour, même si nous devons porter le masque en ces périodes difficiles , gardez le sourire, vos yeux s'expriment encore pour vous. Bien poétiquement. Marquisa.
25/10 07:06lefebvre
Bonjour et bon dimanche à toutes et à tous, avec mon amitié
25/10 02:29jacou
Bonsoir Olivier, Matriochka, Justine... Merci Justine pour le rappel ! :)
25/10 01:34justine
il est 1h33
24/10 08:48justine
bonsoir n'oubliez pas de reculer le temps pour vous rapprocher de l'horloger divin .
24/10 04:48Matriochka
Bonjour à tous :) Ceux qui ne sont pas (encore) sous couvre-feu, levez la main, ça sera plus simple à compter! Bon week-end à vous toutes et tous :)
24/10 11:58CRO-MAGNON
Bonjour à tout le monde !
24/10 11:27jacou
Bonjour Daniel et Assia, bonjour à vous tous, peuplade poétique, et que ce samedi vous galvanise !
24/10 11:21Yuba
Bonjour Daniel , agréable samedi à tous nos poètes!
24/10 08:37lefebvre
Bonjour les poètes je vous souhaite une belle fin de semaine.
23/10 01:54justine
bonjour à tous
23/10 12:00jacou
Bonjour Justine, Marquisa, Daniel, et à vous tous ! Où que vous soyez en ce jour, bon courage à tous !!! Week-end en approche...

Qui est en ligne

  • Et aussi :
  • 127 invités