» Forums » Délires et Jeux » Succession


<< Page précédente - - Page suivante >>
haut de la page
Aria
Sexe:
Posté le 25/08/2019 à 07:14:36Wandering shades...de vils vers luiseurs
sont points de fusion
copulent les electrons phosphore..
rêvent limaille de night oraison
du silver butturfly,star des buissons...
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 25/08/2019 à 10:06:59Des étincelles en poussières
Saupoudrant les nids retrouvés
Lorsque se réveillent dans le ralenti
Les nerfs d'un vent frais
Qui dit :se lever et marcher
Les roches soulever
Pour dessiner les autres portes
A ouvrir dans le ciel
Des rêves suspendus ...
Sur les quatrains ramenés
Du désert infini...
haut de la page
Aria
Sexe:
Posté le 25/08/2019 à 18:22:27l'insecte éternel de nos vies
un scarabée coriace, notre instinct de survie
qui surgit du pierrier des épreuves
traverse avec nous les déserts
disparait quand on a fait peau neuve
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 26/08/2019 à 00:16:25On a fait peau neuve et sucré le dessert
Où l'absence d'un des nôtres s'est ressentie
La mort tel un arbre l'ayant ployé trop bas
Lui courbant l'échine le tua en partie
Car il reste vivant dans nos débats
Et lors le soleil se hausse
haut de la page
Aria
Sexe:
Posté le 26/08/2019 à 03:24:56Le soleil se hausse sur la nuit noire,
quand drossés sur les écueils,
survivants rescapés du deuil,
l'impalpable présence de l'ange,
nous demande de vivre sans oublier
l'aimé parti juste de l'autre coté...
haut de la page
Aria
Sexe:
Posté le 26/08/2019 à 08:15:29simplement passé de l'autre coté
il vibre sur d'autres fréquences
évolue sur d' autres plans..
dans l'amour et le silence
on peut l' atteindre parfois ..
mais il ne faut pas trop pleurer,
ça lui coupe les ailes..
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 26/08/2019 à 11:19:01L'artifice du ciel ne raconte rien
Du secret de ceux partis
Avant l'heure ou à peu près
Mais invite à fêter la vie
Dans la seule vérité écrite
Sur les lignes d'une main :
Ici et maintenant ...
En pliant de nuit le tissu d'existence et dépliant ses couleurs...à l'allure de l'aube
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 26/08/2019 à 22:18:42Sans main à tenir mais tout à maintenir
Qui désormais s'enfuit dans les trous de ver
De la mémoire pour un voyage mirifique
Aux origines du vivant oublieux
Des choses exquises
Qui lui passèrent par la tête
Et demeurent poussières
Dans nos anciennes demeures
haut de la page
Aria
Sexe:
Posté le 27/08/2019 à 06:26:25Dans nos anciennes demeures un autre bonheur
de vie champignonnière nous poussait dans le coeur..
la vie turbulente y jouait bruyamment
et l'Amour qu'on enfante traversait tous les pans ...
haut de la page
Aria
Sexe:
Posté le 27/08/2019 à 09:19:31De lentes inquiétudes si nos bras,
à bercer n'ont qu'illusions mortes..
au soleil couchant déjà bas
présent, futur , au passé vivant s'avortent.
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 27/08/2019 à 11:34:03Un sens du passé qui est très fort
Plus fort de ses réminiscences
Que les parfums actuels ...
Quand elles bousculent
De leur humeur vagabonde
Sur un terrain que nous croyons inconnu
Et qui s'avère avoir toujours été
Quelque part ...Notre
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 27/08/2019 à 19:41:07Quelque part, ça a toujours été
Constant dans nos vies fluettes
Cette basse continue du Temps
Qui tout emporte en nuées de nuit
Et projette au tourbillon du néant
Dans l'opacité des ténèbres
Où je nous vois constamment remués
Entre nos planches fines
Temps armoire des souvenirs morts
haut de la page
Aria
Sexe:
Posté le 28/08/2019 à 14:12:43dans les décombres s'archivent au ventre
des déchets toxiques à revendre.
blessures d'amour au mésentère
bouchonnent, s'agrègent et prolifèrent
tandis que reliefs d'antique névrose
aux volvulus préparent sténose..
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 28/08/2019 à 16:12:13Se préparent déjà à la sténose
Tous les bateaux ivres
A s'évacuer du col des bouteilles ...
Jetées dans les océans poubelles
Rétrécis par la taille des mers
La désintégration des roches noires
Et la rupture d'un pont
Sur une route enfermée par une clé incertaine ...
haut de la page
Aria
Sexe:
Posté le 29/08/2019 à 13:45:13L'inaccessible étoile...à la poursuite du bonheur..
au tréfonds de soi même,réaliser son thème..
explorer les chemins..tracer sa route..
provoquer le destin, croire en ses rêves..
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 29/08/2019 à 20:50:47Provoquer le destin, croire en ses rêves
Est faire sa demeure en poète
Telle qu'il n'est pas plus opiniâtre
Que celle ou celui qui borde les nuits
Dans les draps de satin du souvenir
Brodés de cette catastrophe
Nommée théorie du chaos
Rampant au centre de toute infinitude
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 29/08/2019 à 22:38:38Rampant au centre de toute infinitude
Se ramifiant dans les méandres du cosmos
Et nous sommes spectateurs de leur jeu infernal
Complètement centré sur ses contraintes
En parfait équilibre
Entre le pire et le meilleur
haut de la page
Aria
Sexe:
Posté le 30/08/2019 à 09:29:22Je trie la boue et la poussière d'étoiles
je me construis au bien et me déchire au mal
entre l'animal et Dieu je m'écartèle
mon combat est tragique de condition duelle
l'instinct, l'idéal sont mes deux pieds
et mes yeux creusent le ciel d'éternité..
je suis .l'homme..
haut de la page
Aria
Sexe:
Posté le 30/08/2019 à 14:28:19La Grande Ourse bouleversée
chantait fugue au feu soleil
l'astre farouche déjà fui..
Elle attendait en tendre appareil
en robe longue, oblongue alanguie
jalousie de lune en veille...
haut de la page
Aria
Sexe:
Posté le 31/08/2019 à 06:46:37Dans ses marées elle suspend
de ses apnées l'eau , les lumières
détient la nuit maintient le vent,
souffle ses humeurs millénaires
affriolante de teint vermeil
aux sols elle use
de reflets dorés pareils
à effilochée de méduses
<< Page précédente - - Page suivante >>

Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?