» Forums » Tout et rien » Votre poésie est elle lyrique ?


<< Page précédente - - Page suivante >>
haut de la page
Zigzag
Sexe:
Posté le 05/09/2020 à 13:40:21"Le lyrisme", cette année, est au programme de khâgne. Écrivant de la poésie, je m'interrogeai assez naturellement : ma poésie est elle lyrique ?

Je ne pense pas tellement. Certes, certains de mes poèmes utilisent le "je" (et encore, pas tous) mais peu expriment de sentiments personnels (même si la définition du lyrisme est plus subtile, mais je ne vais pas réécrire mon cours de khâgne). C'est un choix de ma part, peut-être par pudeur, mais aussi par une envie de maîtrise et de dépassement de mes émotions. Je pourrai citer Verlaine (aussi au programme, décidément) : "Pauvre gens ! L'Art n'est pas d'éparpiller son âme ! Est-elle en marbre ou non, la Vénus de Milo ?"
En revanche, j'ai appris que dans la poésie contemporaine il y avait un fort rejet du lyrisme, et je ne pense pas que ce soit le cas de mes poèmes. Soyons honnêtes : il y a peut-être même un fond de lyrisme dans certains de mes poèmes.

Et vous, qualifieriez vous vos poèmes de lyriques ? Pourquoi ?
haut de la page
CRO-MAGNON
Sexe:
Posté le 05/09/2020 à 14:04:29Pour répondre avec plus de 1 300 poèmes écrits, j'en ai plus d'un de lyrique !
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 05/09/2020 à 22:12:07Bonsoir. Le poète et essayiste Jean-Michel Maulpoix a beaucoup réfléchi à la question du lyrisme depuis le 19ème siècle. Il en a fait la matière de plusieurs essais parus chez l'éditeur José Corti.

Le lyrisme est l'expansion de soi. C'est, aussi, une certaine forme de déclamation, un certain ton, en rapport avec le mouvement d'expansion personnelle souhaité.

Les grands poètes du 19ème s. ayant été abondamment lyriques, la poésie plus contemporaine a voulu réagir en se distinguant, en devenant plus objectiviste, en tentant de chasser ce moi si naturellement accordé à notre perception du sensible. Mais l'on sent à travers un corps, selon la phénoménologie, et l'on ne coupe pas à la présence du moi, du soi.

Maulpoix, également poète moderne, très contemporain, s'inscrit dans la tradition poursuivie de Rousseau, du Rousseau des "Rêveries du promeneur solitaire", qui entraîna la vague lyrique en poésie quelques temps après lui. C'est dire que Maulpoix est un néo-lyrique, tel qu'il se définit : conscient et des pouvoirs de cette expansion du moi en capacité de ravir autrui par le partage des sensations similaires éprouvées, et conscient, aussi, que le 20ème a ramené dans des sphères plus modestes l'affirmation de l'individu modeleur de nouvelles formes, jusqu'à des catastrophes historiques et pour l'environnement. Poètes, il faut en rabattre, de tes pouvoirs !
haut de la page
Syntax_Error
Sexe:
Posté le 06/09/2020 à 00:46:00Personnellement, j'évite au maximum, c'en est même devenu naturel, d'utiliser le "Je" dans mes textes, pour une question d'universalité de la rime. Derrière chaque "Je" il y a un auteur, un être qui se différencie du lecteur par ses aspérités lexicales. En se passant de ce "Je" dissonant en chaque un, le poète peut espérer atteindre l'Universel. Une sorte de Graal, en somme. Interagir directement avec l'Univers sans les chaines de l'égoïsme ("Je","Moi") pour l'entraver.
haut de la page
creature
Sexe:
Posté le 06/09/2020 à 10:46:26Bonne question, j'aimerais que tu m'apportes la réponse ZigZag : ma poésie est-elle lyrique ? Car je n'en ai aucune idée ;-) J'aimais bien au lycée quand on avait étudié le romantisme et le lyrisme, Lamartine plus précisément. Personnellement j'adore quand on exagère les sentiments, que le monde devient un gouffre romantique où l'on plonge jusqu'à la chute fatale... Je pense que je suis lyrique là, non ? ;-)

Merci pour ta question intéressante, et les réponses des internautes qui font réfléchir quant à cette notion de lyrisme.
haut de la page
saoirse
Sexe:
Posté le 05/01/2021 à 12:16:01Je me découvre donc lyrique puisque mes textes sont très personnels, ils parlent de ma vie, de mes émois. Je constate également ma profonde inculture en matière de poésie, j'ignorais même que la poésie puisse-t-être lyrique ou non.
Je me réjouis d'être ici plongée dans ce bouillon de culture et savoure vos perles d'érudition. Cette question me fait examiner mes textes sous un oeil nouveau, voilà matière à réflexion, je vais y songer...
haut de la page
justine
Sexe:
Posté le 05/01/2021 à 15:48:38mais oui tu es lyrique
qu'importe
c'est une question oiseuse
si on s'écrit c'est pour parler de soi
les autres te renvoient une autre image de toi
haut de la page
justine
Sexe:
Posté le 06/01/2021 à 18:19:17https://www.youtube.com/watch?v=LRP8d7hhpoQ
<< Page précédente - - Page suivante >>

Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?