» Forums » Tout et rien » Quel est votre dernier film au cinema ?


<< Page précédente - - Page suivante >>
haut de la page
grêle
Sexe:
Posté le 24/11/2018 à 16:36:38Bonjour les poetes(ses),

Voila un sujet pour parler de votre dernier film vu au cinema. Pour moi il s'agit de "En liberte", une comedie dramatique qui m'a a la fois fait rire et emue de tristesse par moments. L'acteur Pio Marmai m'a bluffee par son jeu d'acteur, il joue tres bien son role delicat... En note je lui donne un 15/20, pas mal du tout ce film. Il faut aimer l'humour noir et absurde pour l'apprecier ceci dit... :) Mais certains moments sont aussi poetiques, le film allie savamment differents styles pour faire passer chez le spectateur toute une palette d'emotions...

Et vous, quel est votre dernier film visionne sur le grand ecran ? N'hesitez pas a parler aussi des flops... :)
haut de la page
Leto
Sexe:
Posté le 25/11/2018 à 20:23:25Hello!

Pour ma part, une amie m'avait emmene voir "Jacky au royaume des filles".
Oui, ca date, mais c'est bien mon dernier film au cinema. En fait, j'ai tellement deteste que je suis plus jamais retourne dans les salles^^
Le pitch, c'est une dystopie dans laquelle les rapports de genre seraient completement inverses. L'idee m'avait plu, mais la realisation...
Bref, a essayer si vous avez un haut degre de tolerance a l'humour moyen.
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 26/11/2018 à 12:29:44"Sofia":
Un film marocain de la realisatrice Meryem Ben Mbarek ,qui traite un sujet sensible de la societe marocaine .
Le film raconte l histoire de Sofia. Une jeune fille agee de 20 ans qui se retrouve dans l illegalite en accouchant d un bebe hors mariage. L hopital lui laisse 24h pour fournir les papiers du pere de l enfant avant d alerter les autorites.
haut de la page
Weedja
Sexe:
Posté le 03/02/2019 à 06:17:59Mecaniques fatales. Je me fais un devoir d'aller voir tout les sciences-fictions credibles qui sortent au cinema et dont j'entend parler. Celui-la, malgre son style un peu enfant, contenait certains elements de fantaisie tres rafraichissant pour un film post-apocalyptique. Notamment des engins à moteur qui donnent l'impression d'etre vivant, et un concept de "Darwinisme municipal", qui consiste en l'opposition des villes les unes aux autres.
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 13/02/2019 à 13:22:42Hier à la cinémathèque de Tanger j'ai vu un excellent film japonais :
"Une affaire de famille "
Palme d'Or
Festival de Cannes 2018
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 13/02/2019 à 17:34:13C'est extraordinaire !
La limite avec le fantastique est que cette dernière n'existe pas ...
L'idéale pour rêver à l'impossible !
C'est tout le contraire du mien : Une affaire de famille où l'impossible est tout de même atteint dans la sensibilité.
haut de la page
Yuba
Sexe:
Posté le 12/03/2019 à 14:21:07Toujours à la cinémathèque de Tanger :

La Mule (The Mule), sorti en 2018 , un drame biographique américain coproduit, réalisé par Clint Eastwood et dans lequel il incarne le protagoniste.
haut de la page
marinette
Sexe:
Posté le 15/03/2019 à 13:40:30ouh ouh je ne m'en souviens pas
j'aime beaucoup 21 grammes
sur la route de Madison
Lulu la femme nue
j'aime bien les films de femmes
Bagdad café
je n'aime pas les films d'action bruyants de fiction de guerre policiers
j'aime les films intimistes psychologiques
j'ai aimé la jeune fille à la perle
j'aime pas les gros comiques qui me font pleurer de bêtise
être et avoir
la leçon de piano.
tous les matins du monde
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 15/03/2019 à 13:45:48Merci Marinette !

J'ajoute aux jolies perles de ta liste que je partage également :
BRIGHT STAR (sur Keats et Fanny Brawne), film de Jane Campion, à qui l'on doit bien sûr également LA LEÇON DE PIANO que j'admire également.
TOUS LES MATINS DU MONDE, superbe film d'après un sublime roman de Quignard !

Perso, tout VISCONTI, et surtout LUDWIG.
LA VIE RÊVÉE DES ANGES, d'Éric Zonca
LES AILES DU DÉSIR.
haut de la page
marinette
Sexe:
Posté le 15/03/2019 à 15:49:52j'ai lu tout Quignard je crois
quelle culture de façon prenante qui explique en tirant le fil de l'origine les choses de la vie nées d'un lointain passé
cela me passionne
le nom sur le bout de la langue
les désarçonnés
difficile à suivre tout de même mais on lit et il en reste un tilt un mot qui initie un poème
c'est ma nourriture céleste ma découverte
l'aparlance la naissance
lui-même semble un peu autiste et enfermé
pardon je suis trop bavarde
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 15/03/2019 à 16:23:35Tu n'es jamais trop bavarde ! J'aime Quignard, ses essais comme ses romans, et aussi les films tirés de ses romans. Si tu es bavarde, je suis aussi un grand bavard, ça fait deux !
haut de la page
jacou
Sexe:
Posté le 15/03/2019 à 16:25:01Quignard n'est pas autiste, mais c'est un janséniste.
Il a tout quitté, une belle situation à Paris chez Gallimard où il était directeur de collection, pour aller vivre en province.
Il a un côté ascétique je trouve, érémitique.
<< Page précédente - - Page suivante >>

Vous devez etre identifié pour pouvoir poster un message
Veuillez vous identifier en utilisant le formulaire ci-dessous, ou en creant un compte

S'identifier
Login :
Password :
Apparaitre dans la liste des connectés :

Mot de passe perdu ?